santé mentale

Les aînés LGBT toujours stigmatisés

Au Canada, les différentes orientations sexuelles et identités de genre sont reconnues et protégées par la loi. Un héritage qui permet aux jeunes concernés plus de liberté que leurs prédécesseurs. Mais qu’en est-il, justement, des aînés LGBT ? Comment se porte cette génération présente en 1969, moment où l’homosexualité était tout juste décriminalisée ?
———————————————–
Leslie Diaz – IJL-Réseau.Presse – L’Eau vive

» Voir l'article
IJL - Ouest

Appuyer les rêves des femmes

Un nouveau fonds de dotation vient d’être créé à Francofonds grâce au premier don de 100 000 $ d’Hubert Gauthier et de Monique Ducharme. Ce nouveau fonds permettra aux femmes d’expression française de réaliser un rêve qui appuie leur santé mentale et leur bien-être. Fruit d’un partenariat tripartite entre Francofonds, le Centre de santé Saint-Boniface et le couple de philanthropes.

____________________

Ophélie Doireau
INITIATIVE DE JOURNALISME LOCAL – La Liberté

» Voir l'article

Camille Myles : Une artiste qui crée pour une cause sociale

Camille Myles est une artiste qui tient à cœur les causes sociales et qui s’implique dans sa communauté avec ses sculptures et son art public à Midland et Penetanguishene. Intéressée par la santé mentale des femmes, elle démontre que la sensibilisation peut se faire de plusieurs moyens, notamment par une voix artistique.
_______________________
Alexandra Snider
IJL – Réseau.Presse – Le Goût de vivre

» Voir l'article

La santé mentale, c’est aussi la santé!

Des problèmes de sommeil? Un enfant qui s’isole? Il ne faut pas hésiter à prendre rendez-vous, encourage Estelle Duchon, directrice des services de santé du Centre francophone du Grand Toronto (CFGT), qui incluent la santé mentale.

_______________________

Stan Leveau-Vallier

IJL – Réseau.Presse – l-express.ca

» Voir l'article

Dixième marche Sashbear contre le Trouble de la personnalité limite

La marche torontoise de la Fondation Sashbear, qui vient en aide aux familles aux prises avec le TPL (Trouble de la personnalité limite), revient cette année en personne pour son dixième anniversaire. La marche aura lieu le 29 mai prochain sur la promenade Sunnyside, au bord du lac à l’ouest du centre-ville.

_______________________

Julia Mazars

IJL – Réseau.Presse – l-express.ca

» Voir l'article
IJL - Ouest

Les impacts de la COVID-19 sur la santé mentale des professionnels de la santé

Depuis deux ans, la COVID-19 fait des ravages en Alberta. Alors que la population a payé un certain prix avec plus de 4000 morts dans la province, la pandémie a aussi hypothéqué le système de santé albertain et ses professionnels. Travailleurs de première ligne, ils ont été et restent les témoins d’une souffrance, parfois indicible, des patients et de leur famille. Certains de ces soignants ont développé une détresse psychologique qui a eu un impact remarquable sur leur carrière.

_____________________________

Gabrielle Beaupré

IJL-RÉSEAU.PRESSE-LE FRANCO

» Voir l'article
IJL - Ouest

L’université à distance : un jour sans fin

Pas de plein retour sur le campus de l’Université de Saint-Boniface pour l’hiver 2022. L’Université a annoncé un retour en présentiel possible pour certains programmes seulement, et ce, à partir du 28 février. Pour les étudiants et les professeurs, l’attente commence à être longue. Certains, comme Simon Boily, étudiant en quatrième année à la Faculté des Arts, ou Jean Valenti, professeur et président de l’association des professeurs et des professionnels de l’Université de Saint-Boniface (APPUSB), évoquent les répercussions de l’enseignement à distance sur la vie sociale.  Des répercussions que la rectrice de l’Université de Saint-Boniface, Sophie Bouffard, assure avoir pris en compte grâce à une série d’initiatives.
________________________

Vincent Erario
IJL – Réseau.Presse – La Liberté

» Voir l'article
IJL - Ouest

Anxiété, dépression : les adolescents mis à mal par la pandémie

Audrey-Ann Deneault, chercheuse post-doctorale, et Émilie Morasse, superviseure en psychoéducation, tirent la sonnette d’alarme. La pandémie, et plus particulièrement la réduction des relations sociales, a des effets déjà visibles sur la santé mentale des adolescents et pourrait avoir des conséquences sur le long terme. Amélie, 16 ans, s’est confiée à La Liberté sur les moments difficiles qu’elle a vécus depuis le début de la crise sanitaire.
________________________

Vincent Erario
IJL – Réseau.Presse – La Liberté

» Voir l'article
IJL - Ouest

Anxiété sociale : éviter l’évitement?

Évitez-vous les rencontres de travail? Par ennui, probablement! Cependant, ce n’est pas le cas de tous. L’évitement récurrent de côtoyer des pairs est lié à une maladie : l’anxiété sociale, aussi appelée la phobie sociale qui a tendance à s’amplifier dans un environnement anxiogène.
_____________________________
Mélodie Charest
IJL – Réseau.Presse – Le Franco

» Voir l'article
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article