À propos

Initiative de journalisme local - Réseau.Presse

Lancée en 2019 par le gouvernement du Canada, l’Initiative de journalisme local (IJL) vise à offrir une couverture de type «journalisme civique» dans les régions mal desservies* du pays ou à propos d’enjeux locaux qui ne font pas l’objet d’une couverture médiatique adéquate.

Les fonds de l’Initiative de journalisme local permettent d’embaucher des journalistes qui produisent des nouvelles civiques locales dans le respect des normes et pratiques journalistiques en vigueur au pays.

Les médias admissibles à l’IJL-Réseau.Presse doivent adhérer à la Charte de la presse écrite de langue française en situation minoritaire au Canada, avoir un guide de déontologie ou adhérer au Guide de déontologie de Réseau.Presse.

Le programme est géré au nom du gouvernement par six organismes administrateurs à but non lucratif dans un souci de préserver l’indépendance de la presse.

Quebec Community Newspapers Association (QCNA)
News Media Canada (NMC)
Fonds canadien de la radio communautaire du Canada (FCRC)
National Ethnic Press Media Council (NEPMCC)
L’Association canadienne des usagers et stations de la télévision communautaire (CACTUS)
Réseau.Presse

La gestion nationale de l’IJL-Réseau.Presse assure la liaison avec les organismes de la presse écrite francophone admissibles au programme.

* «Région mal desservie» signifie des régions qui sont peu desservies par des médias ou encore où l’actualité régionale est peu couverte. On parle alors de «désert d’information» et de «pauvreté de l’information». Détails sur le site de Patrimoine canadien.

Contenus libres de droits

Tous les articles produits dans le cadre de l’IJL – Réseau.Presse sont rendus disponibles gratuitement aux organismes de presse du pays reconnus sans frais via : https://ijl.reseaupresse.media.

La licence CC BY-ND 4.0 est attribuée à tous les contenus en vertu des ententes avec les médias bénéficiaires et les journalistes.

La licence CC BY-ND 4.0 désigne une licence qui exige que les utilisateurs mentionnent le créateur et les autorisent à copier et à distribuer les contenus, sous une forme non adaptée uniquement, même à des fins commerciales.

Tout organisme de presse ou individu qui publie en format papier ou numérique un article produit dans le cadre de l’IJ-Réseau.Presse doit obligatoirement :

– Indiquer le nom du ou de la journaliste;
– Attribuer l’article à l’Initiative de journalisme local-Réseau.Presse;

Il est possible de :

– Modifier l’orthographe (traditionnelle ou rectifiée) pour l’adapter à sa politique linguistique;
– Régionaliser minimalement le titre et le chapeau afin de respecter la réalité régionale où l’article est diffusé;
– Préciser les noms ou les acronymes, si nécessaire;

Il est interdit de :

– Modifier l’article de telle façon qu’il soit altéré ou présenté de manière inexacte à l’exception des conditions énumérées plus haut;
– Revendre l’article.

Médias admissibles

– Un organisme à but non lucratif qui exploite un journal communautaire imprimé ou numérique de langue officielle en situation minoritaire au Canada. 

– Une entreprise à but lucratif qui gère au moins un journal communautaire imprimé ou numérique de langue officielle en situation minoritaire au Canada. 

Déposer une demande

Critères d’admissibilité

– Être un média écrit francophone desservant des populations en francophonie minoritaire au Canada.

Formulaire d’inscription

– Les médias peuvent soumettre une demande en remplissant le formulaire de demande simplifié disponible ici

Dates limites

– Pour les subventions IJL débutant le 1er avril 2024 , la date limite pour soumettre le formulaire dûment rempli est le vendredi 15 mars 2024.

– Pour les subventions qui débuteront le 1er mai 2024 ou après, la date limite pour soumettre votre formulaire dûment rempli est le 5 avril 2024. 

– Les demandes soumises après le 5 avril 2024 seront évaluées en fonction de la disponibilité des fonds. 

La période de financement pour l’IJL-Réseau.Presse 2024-2025 se termine le 31 mars 2025.

Processus d'attribution des fonds

– Les demandes des journaux de langue française en situation minoritaire sont gérées par Réseau.Presse;

– Les demandes sont analysées et validées par un panel d’experts indépendant qui évalue : le découpage des communautés mal desservies, les sujets en pauvreté de couverture et la capacité du média à mettre le projet en œuvre;

– Dans les cas où les demandes doivent être précisées ou complétées, la gestion nationale de l’IJL – Réseau.Presse assure la liaison avec les médias demandeurs;

– Une formule de calcul pour distribution équitable des fonds est appliquée aux demandes validées par le panel.

Les candidats non retenus recevront une réponse par écrit exposant les raisons du rejet par la gestion nationale du programme.

Médias bénéficiaires 2024-2025

Pour l’année 2024-2025, 28 médias écrits francophones en contexte minoritaire francophone bénéficient de l’Initiative de journalisme local. 

Atlantique
Acadie Nouvelle (Nouveau-Brunswick)
La Voix acadienne (Île-du-Prince-Édouard)
Le Courrier de la Nouvelle-Écosse
Le Gaboteur (Terre-Neuve-et-Labrador)
Le Moniteur Acadien (Nouveau-Brunswick)
Le Saint-Jeannois (Nouveau-Brunswick)

Ontario
Agricom
L’Action
L’Express
L’Orléanais
Le Carillon
Le Droit
Le Goût de vivre
Le Nord
Le Reflet
Le Régional (Centre-Sud-Ouest)
Le Régional (Hawkesbury)
Le Rempart
Le Voyageur
Tribune : la voix du Nipissing Ouest
Vision

Ouest
L’Eau vive  (Saskatchewan)
Le Franco (Alberta)
La Liberté (Manitoba)
La Source (Colombie-Britannique)

Territoires

L’Aurore boréale (Yukon)
L’Aquilon (Territoires du Nord-Ouest)
Le Nunavoix (Nunavut)

Contact

Mélanie Tremblay
Gestionnaire nationale IJL-Réseau.Presse
[email protected]

error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article