élections

Les élections 2024 de la Nation métisse de l’Ontario: sous le signe de la continuité

Près de 30 000 citoyens et citoyennes de la Nation métisse de l’Ontario (NMO) pourront participer à l’élection 2024 de leurs représentants au Conseil provisionnel de la Nation métisse de l’Ontario (CPNMO). Le scrutin par voie électronique, téléphonique ou postale se déroule du 8 avril jusqu’au 6 mai 2024. Compte tenu du grand nombre de postes comblés par acclamation et des candidats et candidates qui cherchent à renouveler leurs mandats, peu importe le résultat, il favorisera la continuité.
_______________________
Micheline Marchand
IJL – Réseau.Presse
– Le Goût de vivre

» Voir l'article

Denis Simard réélu pour un troisième mandat à la tête de l’ACF

Le 1er novembre, les Fransaskois appelés aux urnes ont décidé de reconduire Denis Simard au poste de président de l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF) pour la troisième fois. Par ce vote, la communauté a opté pour la continuité à la tête de son organisme porte-parole.
—————————————————
Mehdi Jaouhari – IJL-Réseau.Presse – L’Eau vive

» Voir l'article

Élections de l’ACF : Denis Simard et Edgard Assoua présentent leur vision

Les Fransaskois sont appelés aux urnes le 28 octobre pour le vote par anticipation et le 1er novembre pour le scrutin provincial afin d’élire la présidence de l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF). L’occasion pour l’Eau vive de s’entretenir avec les deux candidats : le président sortant Denis Simard et son adversaire Edgard Assoua.
—————————————————-
Mehdi Jaouhari – IJL-Réseau.Presse – L’Eau vive

» Voir l'article

Présidence de l’ACF : continuité ou renouveau ?

Après deux mandats à la tête de l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF), Denis Simard affronte Edgard Assoua pour briguer un troisième mandat. La bataille électorale s’annonce serrée avec des électeurs qui auront le choix entre assurer la continuité ou tenter le renouveau pour leur organisme porte-parole.
—————————————————-
Mehdi Jaouhari – IJL-Réseau.Presse – L’Eau vive

» Voir l'article

Un bond en avant pour la diversité de genre

Les élections sont terminées : les Manitobains ont élu Wab Kinew et le Nouveau Parti démocratique (NPD) pour reprendre les rênes du gouvernement pour la première fois depuis 2016. En plus de l’élection d’un Premier ministre d’origine autochtone, ces élections ont aussi été synonymes d’un pas en avant dans le combat pour la diversité de genre au sein du gouvernement.

______________________

Hugo Beaucamp
IJL – Réseau.Presse – La Liberté

» Voir l'article

La SFM fait le bilan et partage ses attentes

Dans un document d’une dizaine de pages, la Société de la francophonie manitobaine (SFM), organisme porte-parole des francophones du Manitoba, a partagé ses priorités pour les élections du 3 octobre prochain.

___________________ 

Ophélie Doireau
IJL – Réseau.Presse – La Liberté

» Voir l'article

Le PC veut moderniser la Loi sur les écoles publiques

C’est dans le parc Saint-Vital et sous les acclamations des partisans du Parti progressiste-conservateur (PC), qu’Heather Stefanson, cheffe du parti, a annoncé qu’elle souhaitait moderniser la Loi sur les écoles publiques.

_____________________

Ophélie Doireau
IJL – Réseau.Presse – La Liberté

» Voir l'article

Lancement de la campagne électorale

La campagne électorale est officiellement lancée depuis le 4 août. Si dans les sondages, le Nouveau Parti démocratique (NPD) a de l’avance sur le Parti progressiste-conservateur (PPC), cette campagne de 60 jours peut tout faire basculer.

_______________________

Ophélie Doireau
IJL – Réseau.Presse – La Liberté

» Voir l'article

Les défis des nouvelles mairesses

Michelle Boileau de Timmins et Kathleen Thorne-Rochon de Nipissing Ouest ont été élues mairesses lors des élections municipales de 2022. Ces deux femmes veulent amener des changements positifs durant leur mandat afin de faire une différence dans la vie des résidents. Leur parcours à la mairie a cependant été bien différent.
_______________________
Éric Boutilier
IJL – Réseau.Presse – Le Voyageur

» Voir l'article

Une victoire en trompe-l’œil

Scott Gillingham a été élu maire de Winnipeg avec 53 663 voix pour lui sur les 194 853 votants. Avec un faible taux de participation (37%), Scott Gillingham va avoir du travail pour son premier mandat de quatre ans à la tête de la Ville de Winnipeg.

____________________

Ophélie Doireau
IJL – Réseau.Presse – La Liberté

» Voir l'article
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article