éducation postsecondaire

L’EMNO peaufine son avenir

Manque de médecins, toxicomanie, taux plus élevés qu’ailleurs en province de suicide, de diabète, de maladies chroniques complexes et d’obésité … Les défis qui attendent les finissants de l’École de médecine du Nord de l’Ontario (EMNO) qui resteront dans la région sont et resteront nombreux. Pour cette raison, la future nouvelle université se prépare à affronter son avenir.
_______________________
Venant Nshimyumurwa
IJL – Réseau.Presse – Le Voyageur

» Voir l'article
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article