Francophone

IJL - Ouest

Une troisième école élémentaire déjà en pourparlers à Regina

L’école du Parc offre une solution temporaire aux écoliers francophones en attendant la construction d’un nouveau bâtiment prévu pour la rentrée 2023. Les locaux pouvant être conservés jusqu’en juin 2024, certains parents aimeraient en faire une école de transition avant l’arrivée, déjà anticipée, d’un troisième établissement scolaire à Regina.
————————————————
Lucas Pilleri – IJL-Réseau.Presse – L’Eau vive

» Voir l'article
IJL - Ouest

Les Fransaskois de Saskatoon se préparent à recevoir une nouvelle école élémentaire

Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) et la Fédération des francophones de Saskatoon (FSS) ont été assurés par le gouvernement provincial de la construction d’une nouvelle école francophone à Saskatoon d’ici 2025. D’ici là, les francophones de la ville des ponts sont consultés pour identifier au mieux les besoins.

Emmanuel Masson – IJL – Réseau.Presse – L’Eau vive

» Voir l'article

Doublement minoritaire : francophone et artiste du drag

Le premier atelier de l’Académie du drag, offert par l’Association des communautés francophones d’Ottawa (ACFO Ottawa), a porté sur la synchronisation labiale ou le lip sync. Ce webinaire du 4 août a été animé par la drag queen Gabry Elle, artiste québécoise âgée de 28 ans.

_______________________

Paul-François Sylvestre — Initiative de journalisme local – APF – Ontario

» Voir l'article

Série « À la rencontre de nos Franco-Nunavois » : Simon Houle

Natif de Québec, Simon Houle est déménagé à Iqaluit en 2011. Pour ce père de trois enfants, aller vivre au Nunavut était en quelque sorte un rêve d’enfance puisqu’il a souvenir d’avoir toujours été attiré par le Grand Nord et appréciait, étant jeune, faire des lectures sur le Pôle Nord ou sur l’Arctique. 
_______
Karine Lavoie
Initiative de journalisme local – APF – Territoires

» Voir l'article

Série « À la rencontre de nos Franco-Nunavois » : Martine Dupont

Native de la région de la Montérégie au Québec, Martine Dupont est tout d’abord venue s’établir à Iqaluit avec son conjoint pour un contrat de travail d’un an. L’intérêt de Martine étant déjà présent pour le Nunavut, elle a saisi avec enthousiasme l’opportunité d’emploi présentée par deux personnes du Nord qui procédaient au recrutement d’employés lors d’un Festival au Québec. Preuve que le couple est tombé en amour avec l’endroit, il s’y trouve encore dix-huit ans plus tard. La famille s’est d’ailleurs agrandie de trois garçons.
_______
Karine Lavoie
Initiative de journalisme local – APF – Territoires

» Voir l'article

Les immigrants francophones en Atlantique sous la loupe

La Société nationale de l’Acadie (SNA) a présenté, vendredi 17 avril, son deuxième rapport sur l’immigration francophone, intitulé «Attirer, accueillir et retenir. La promotion, le recrutement et la rétention des nouveaux arrivants francophones». L’événement a eu lieu sur Facebook, confinement oblige.  

________________

Laurent Rigaux

Initiative de journalisme local – APF – Atlantique

» Voir l'article
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article