Katelyn Gill

«Être Acadienne, c’est habiter une langue et une histoire qui regarde vers l’avenir»

La Voix acadienne a posé la question à des Acadiens de tout âge, originaires de l’Île ou venus d’autres provinces, qui parlent le français ou l’ont perdu, mais aussi à de nouveaux arrivants francophones.  Cette semaine, Katelyn Gill, Acadienne de 26 ans née à Charlottetown, enseignante à l’École François-Buote, partage la vision de son identité.

_______________________

Marine Ernoult
IJL – Réseau.Presse – La Voix acadienne

» Voir l'article
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article