Santé

IJL - Ouest

L’adoption n’est plus anonyme

En Alberta, les agences d’adoption agréées aident les parents biologiques à trouver les parents adoptifs parfaits pour l’enfant à naître et encouragent la création et le maintien d’une relation grâce à l’adoption ouverte. Bien que le processus d’adoption soit devenu plus facile pour la mère biologique, les longs délais d’attente restent extrêmement difficiles pour les parents adoptifs.
_____________________________
Isaac Lamoureux
IJL-RÉSEAU.PRESSE-LE FRANCO

» Voir l'article
IJL - Ouest

Comment se préparer à l’hiver albertain?

S’intégrer dans une nouvelle société, dans un nouveau pays, ce n’est jamais facile. Alors quand cela inclut des changements de températures inattendus et difficiles, il vaut mieux être préparé. Certains immigrants ont déjà vécu ces changements saisonniers sans réelles difficultés, alors que d’autres restent sous le choc année après année. Se préparer à l’hiver en se nourrissant et en s’habillant adéquatement permet une meilleure intégration hivernale.
_____________________________

Emmanuella Kondo

IJL-RÉSEAU.PRESSE-LE FRANCO

» Voir l'article
IJL - Ouest

Il est temps de lutter contre le désert médical en français

Dans le cadre de la Semaine de l’immigration francophone, le Réseau santé Alberta (RSA) a tenu, le 10 novembre dernier, une rencontre-discussion sur la santé des femmes et des hommes immigrants francophones. Ce rendez-vous réunissait notamment des professionnels de la santé et des immigrants. Les débats ont été riches en informations.
_____________________________

Isaac Lamoureux

IJL-RÉSEAU.PRESSE-LE FRANCO

» Voir l'article

Un profil changeant pour les sans-abris

Selon le rapport de septembre du Bureau des services sociaux du Témiskaming, le district compte 53 sans-abris. Ces sans-abris ont été identifiés grâce à des volontaires et du nombre, 47 ont accepté de participer à une étude sur leur situation.
_______________________
Marc Dumont
IJL – Réseau.Presse – Le Voyageur

» Voir l'article

L’EMNO peaufine son avenir

Manque de médecins, toxicomanie, taux plus élevés qu’ailleurs en province de suicide, de diabète, de maladies chroniques complexes et d’obésité … Les défis qui attendent les finissants de l’École de médecine du Nord de l’Ontario (EMNO) qui resteront dans la région sont et resteront nombreux. Pour cette raison, la future nouvelle université se prépare à affronter son avenir.
_______________________
Venant Nshimyumurwa
IJL – Réseau.Presse – Le Voyageur

» Voir l'article
IJL - Ouest

De jeunes infirmières sans frontière

Pour le capitaine Naomi-Nisha Charette et pour le lieutenant Marissa Hsu, être infirmière militaire est un rêve de jeune fille devenu réalité. Mais, pour y parvenir, cela a exigé du travail et de la détermination. Pourtant, ce n’est que le début d’un nouveau chapitre de leur vie militaire, car les deux jeunes femmes espèrent un jour être déployées à l’étranger.
_____________________________
Emmanuella Kondo
IJL-RÉSEAU.PRESSE-LE FRANCO

» Voir l'article

Le Nord de l’Ontario a un urgent besoin de médecins

L’Ontario Medical Association (OMA) affirme qu’il manque présentement 325 médecins dans le Nord de l’Ontario. Dans un document lancé le 25 octobre, l’association propose 12 recommandations spécifiques à la région — et plusieurs autres pour la province — et espère que les partis politiques y adhèreront pour la campagne électorale de juin prochain.
_______________________
Philippe Mathieu
IJL – Réseau.Presse – Le Voyageur

» Voir l'article

Les bienfaits environnementaux et éducatifs des forêts nourricières

L’organisme Sudbury Shared Harvest a plusieurs projets de forêts nourricières en marche dans la région. Son objectif est d’en avoir une pour chacun des 12 quartiers du Grand Sudbury. Ils ne se limitent cependant pas à la ville et aideront la municipalité de la Rivière des Français d’établir sa première forêt nourricière.
_______________________
Julien Cayouette
IJL – Réseau.Presse – Le Voyageur

» Voir l'article
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article