route de glace

Les routes d’hiver font face au changement climatique

L’ouverture chaque année, en début février, de la plus dense route d’hiver du monde, qui court du lac Tibbitt jusqu’à Contwoyto au nord, pose la question de la pérennité de ce modèle de transport, mis en danger par le changement climatique. Avec environ 60 jours d’ouverture ces dernières années, la route vers les mines de diamant pourrait perdre presque dix jours d’ouverture dans un scénario de réchauffement du climat de 2 °C.

Lambert Baraut-Guinet
IJL – Réseau.presse – L’Aquilon

» Voir l'article
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article