prime

Pénurie d’infirmières : une prime salariale rejetée

Une prime salariale destinée à certains membres du personnel de soins de santé des TNO durant la pandémie ne leur sera finalement jamais versée. L’offre du GTNO, qui ciblait certains postes affectés par une importante pénurie de main-d’œuvre, a été rejetée par le syndicat des travailleuses et travailleurs du Nord, qui affirme de son côté avoir tenté en vain de poursuivre les discussions pour trouver une meilleure entente.

Thomas Ethier
IJL – Réseau.presse – L’Aquilon

» Voir l'article
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article