Première nation Nipissing

Avant la réconciliation, la dure vérité

Le 4 février, on annonçait le début d’une initiative pour sonder les terrains des anciennes écoles résidentielles de Spanish au cours des 2 à 3 prochaines années, afin de déterminer s’il y a des dépouilles d’enfants ensevelies à ces endroits. L’annonce a secoué les membres de la Première nation Nipissing, car des générations d’enfants népissingues ont assisté à l’une des deux écoles de Spanish.

Isabel Mosseler

IJL – Réseau.Presse

Tribune : la voix du Nipissing Ouest

» Voir l'article
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article