Pandémie

IJL - Ouest

Pandémie : un retour à la normale pas si évident pour la Fransaskoisie

Avec la levée précoce des restrictions sanitaires en Saskatchewan, les organismes francophones doivent s’adapter à une nouvelle donne pour organiser au mieux leurs événements. Entre prudence et optimisme, ces derniers doivent désormais fixer leurs propres protocoles.
——————————————
Lucas Pilleri – IJL-Réseau.Presse – L’Eau vive

» Voir l'article
IJL - Ouest

Un bilan très mitigé

Pour la troisième année consécutive, le Secrétariat aux affaires francophones publie son rapport annuel sur l’état des services provinciaux en français. Il évoque de nouvelles contraintes liées à la pandémie ainsi que des problématiques antérieures comme le recrutement et le maintien en postes de fonctionnaires bilingues.

_____________________________

Vincent Erario
IJL – Réseau.Presse – La Liberté

» Voir l'article
IJL - Ouest

Pourquoi minimise-t-on nos symptômes?

Cela fait deux ans que l’on parle des symptômes du coronavirus. Pourtant, leurs apparitions donnent toujours lieu à des réactions différentes. Certaines personnes tendent ainsi à les minimiser, invoquant par exemple un simple rhume et ne respectant ainsi pas les gestes barrières et les consignes d’isolement. Une forme de déni? Pas tout à fait d’après Manon Talbot, psychologue et Paul Brochu, professeur en sociologie, qui évoquent les multiples facteurs qui jouent sur les individus durant la pandémie.  L’experte en immunologie Julie Lajoie et le microbiologiste médical Philippe Lagacé-Wiens font également le point sur le variant Omicron et sur l’évolution des symptômes.

_________________________

Vincent Erario
IJL – Réseau.Presse – La Liberté

» Voir l'article
IJL - Ouest

Anxiété, dépression : les adolescents mis à mal par la pandémie

Audrey-Ann Deneault, chercheuse post-doctorale, et Émilie Morasse, superviseure en psychoéducation, tirent la sonnette d’alarme. La pandémie, et plus particulièrement la réduction des relations sociales, a des effets déjà visibles sur la santé mentale des adolescents et pourrait avoir des conséquences sur le long terme. Amélie, 16 ans, s’est confiée à La Liberté sur les moments difficiles qu’elle a vécus depuis le début de la crise sanitaire.
________________________

Vincent Erario
IJL – Réseau.Presse – La Liberté

» Voir l'article
IJL - Ouest

La littératie en temps de pandémie

Avec la pandémie, le port du masque est devenu obligatoire en classe. Une nécessité qui a des répercussions sur la manière d’enseigner la lecture aux élèves de maternelle, de 1re et de 2e années. En effet, l’apprentissage de la lecture repose beaucoup sur l’oral et l’observation des lèvres comme le soulignent Jeannine Wheeler, orthophoniste au sein de la Division scolaire Louis-Riel (DSLR), et Marie-Josée Morneau, professeure à la Faculté d’éducation de l’Université de Saint-Boniface (USB).
_____________________

Vincent Erario
IJL – Réseau.Presse – La Liberté

» Voir l'article
IJL - Ouest

L’Alberta contient son inflation malgré le prix de l’énergie

Si, pour l’instant, l’inflation reste raisonnable en Alberta comparée aux autres provinces canadiennes, les coûts énergétiques pèsent de plus en plus lourd dans le budget des petites et moyennes entreprises. Et ce n’est ni la pandémie ni les dérèglements climatiques qui faciliteront l’activité économique dans les prochains mois.

_____________________________

Isaac Lamoureux

IJL-RÉSEAU.PRESSE-LE FRANCO

» Voir l'article
IJL - Ouest

Anxiété sociale : éviter l’évitement?

Évitez-vous les rencontres de travail? Par ennui, probablement! Cependant, ce n’est pas le cas de tous. L’évitement récurrent de côtoyer des pairs est lié à une maladie : l’anxiété sociale, aussi appelée la phobie sociale qui a tendance à s’amplifier dans un environnement anxiogène.
_____________________________
Mélodie Charest
IJL – Réseau.Presse – Le Franco

» Voir l'article
IJL - Ouest

Témoignage de première ligne

Josée Lavoie fait partie de ces infirmières qui ont vécu la pandémie de très près. Infirmière en soins intensifs en février 2020, elle a fait le choix de quitter ce service en mars 2021 pour préserver sa santé mentale.
____________
Ophélie Doireau
IJL – Réseau.Presse – La Liberté

» Voir l'article
IJL - Ouest

La Fransaskoisie en danger selon ses élus

Le 9 octobre, sous la modération de Francine Proulx-Kenzle, les 23 participants à la 42e rencontre de la Table des élus ont partagé leurs préoccupations. La pandémie fait peser d’après eux un poids énorme sur les épaules des organismes communautaires qui doivent jongler entre annulation d’activités, mise en place de nouvelles politiques et stress des changements, créant au passage un climat de tensions néfaste.
———————————————————–
Marie-Lou Bernatchez – IJL-Réseau.Presse – L’Eau vive

» Voir l'article
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article