Garderie

IJL - Ouest

Les P’tits Loups ne sont pas sauvés

L’avenir de la garderie Les P’tits Loups de Saint-Georges est plus qu’incertain. Alors qu’une solution à court terme a été trouvée au sujet de la pénurie de personnel, les obstacles pour maintenir la garderie ouverte sont multiples.

_____________________

Ophélie Doireau
IJL – Réseau.Presse – La Liberté

» Voir l'article
IJL - Ouest

La petite enfance surfe sur la 5e vague

La petite enfance surfe sur la 5e vague

COVID-19, puis les variants Alpha, Bêta, Gamma, Delta et, plus récemment, Omicron. Il y a de quoi devenir un spécialiste de la Grèce antique. Mais pour les professionnels de la petite enfance et les parents qui leur font confiance, la volonté est ailleurs. Entre absentéisme, craintes et mesures sanitaires, la logistique se complexifie et l’anxiété perdure.
_____________________________
Arnaud Barbet
IJL-RÉSEAU.PRESSE-LE FRANCO

» Voir l'article
IJL - Ouest

Pénurie d’éducatrices et d’éducateurs

Alors que la garderie Les Bambins et la garderie Les Toupies ont toutes les deux reçues des bonnes nouvelles pour se développer, un problème commun persiste : celui de la pénurie d’éducateurs et d’éducatrices francophones.
______________________
Ophélie Doireau
IJL – Réseau.Presse – La Liberté

» Voir l'article
IJL - Ouest

Des garderies à 10$ par jour d’ici 2026 en Alberta

En avril dernier, le gouvernement Kenney s’était montré réticent face au programme national de garderies abordables proposé par le fédéral. Cette approche universelle réduisant le coût des places en garderie à 10$ par jour d’ici 2026 ne lui convenait pas parce qu’il voulait conserver son système de garderies. En juillet, des négociations ont été entamées, et le 15 novembre dernier, l’entente a enfin été conclue.
_____________________________

Gabrielle Beaupré

IJL-RÉSEAU.PRESSE-LE FRANCO

» Voir l'article
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article