garderie en français

Pétition pour plus de garderies francophones à Sault-Ste-Marie

Un projet scolaire de Kellianne White et Julie Denise Gagnon a pris un peu plus d’ampleur qu’attendu. La pétition «pour plus de programmes de garde d’enfants en français» à Sault-Ste-Marie des deux étudiantes du programme d’éducation en petite enfance de Sault College a reçu plus d’intérêt que prévu.
_______________________
Julien Cayouette
IJL – Réseau.Presse – Le Voyageur

» Voir l'article
IJL - Ouest

Les hommes ont aussi leur place en garderie

La question de la place de l’homme dans la petite enfance, avec tous les préjugés et les clichés qu’elle véhicule, est au centre des préoccupations de la francophonie albertaine, ces derniers temps. Des experts en éducation font le constat.
_____________________________

Mehdi Mehenni

IJL-RÉSEAU.PRESSE-LE FRANCO

» Voir l'article
IJL - Ouest

La petite enfance surfe sur la 5e vague

La petite enfance surfe sur la 5e vague

COVID-19, puis les variants Alpha, Bêta, Gamma, Delta et, plus récemment, Omicron. Il y a de quoi devenir un spécialiste de la Grèce antique. Mais pour les professionnels de la petite enfance et les parents qui leur font confiance, la volonté est ailleurs. Entre absentéisme, craintes et mesures sanitaires, la logistique se complexifie et l’anxiété perdure.
_____________________________
Arnaud Barbet
IJL-RÉSEAU.PRESSE-LE FRANCO

» Voir l'article

Une formation en français pour mieux s’occuper des tout-petits

Depuis le 19 janvier, à raison d’une fois par semaine, le mercredi soir, la Fédération des parents francophones de Terre-Neuve-Labrador (FPFTNL) propose une formation virtuelle de 10 semaines pour celles et ceux qui souhaitent travailler en français auprès des 0-5 ans, que ce soit en garderie, en prématernelle ou après l’école.  Une formation qui arrive au moment où les demandes des parents francophones sont en croissance.
_______________________
André Magny
IJL – Réseau. Presse- Le Gaboteur

» Voir l'article

AGA de la FPFTNL: «offrir une stabilité dans les services aux familles»

Le 5 décembre dernier, la Fédération des parents francophones de Terre-Neuve et du Labrador (FPFTNL) a tenu sa 32e Assemblée générale annuelle (AGA). Depuis les bureaux de l’organisme, ou d’un écran, les membres de la Fédération se sont réunis de manière hybride pour cette réunion annuelle. À l’ordre du jour: un bilan de l’année financière passée, des élections et un tour d’horizon des projets à venir.

_______________________
Rose Avoine-Dalton
IJL – Réseau.Presse – Le Gaboteur

» Voir l'article
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article