Frédéric Boily

IJL - Ouest

En Alberta, opération séduction pour les six candidats conservateurs!

Les candidats en course pour diriger le Parti conservateur du Canada «ont fait des efforts importants, peut-être même très importants, pour séduire l’électorat albertain», analyse Frédéric Boily, professeur titulaire en sciences politiques au Campus Saint-Jean. Des acteurs influents de la société civile albertaine, tels que Dicky Dikamba, ont été plutôt flattés de voir tous les regards rivés sur Edmonton.

_____________________________

Mehdi Mehenni

IJL-RÉSEAU.PRESSE-LE FRANCO

» Voir l'article
IJL - Ouest

Un Parti conservateur uni, mais autour de qui?

Au printemps 2022, le Parti conservateur uni (PCU) tiendra un vote de confiance sur le leadership de son chef, le premier ministre de l’Alberta Jason Kenney. Malgré sa victoire aux élections provinciales, il y a à peine trois ans, l’issue est incertaine selon le politologue Frédéric Boily, la pandémie de COVID-19 – et surtout la gestion de la crise qu’elle a provoquée – étant venue brouiller les cartes.
_____________________________
David Imbeault
IJL – Réseau.Presse – Le Franco

» Voir l'article
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article