Franco-Ontariens

Le prochain premier ministre de l’Ontario ne parlera pas français

Émilie Pelletier
[email protected]
Initiative de journalisme local
Queen’s Park
TORONTO — Aucun des chefs des trois principaux partis politiques de l’Ontario ne parle français. Un promet de l’apprendre depuis qu’il est élu, l’autre juge ne pas avoir besoin de l’apprendre pour bien représenter les Franco-Ontariens, et la dernière affirme ne pas avoir trouvé de programme à la hauteur.

» Voir l'article
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article