Émilienne Ngo Batoum

IJL - Ouest

Racisme envers la population noire, la parole se libère dans les écoles

Presque une année après l’agression du jeune Pazo, la parole semble graduellement se libérer dans les écoles à Edmonton. Le racisme envers les personnes noires est désormais appelé par son nom. Pour preuve, le Conseil scolaire Centre-Nord (CSCN), le plus grand conseil scolaire francophone de la province, prévoit un exercice de recensement auprès de ses élèves.
____________________________
Mehdi Mehenni
IJL-RÉSEAU.PRESSE-LE FRANCO

» Voir l'article
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article