Bilinguisme

Le Pays de la Sagouine va fêter en grand ses 30 ans

A cause de la pandémie, l’île-aux-puces n’avait plus accueilli le public depuis 2019. Pour son trentième anniversaire, il va de nouveau ouvrir ses portes. Le 11 mai 2022, le Pays de l’héroïne emblématique de l’œuvre d’Antonine Maillet a dévoilé sa programmation estivale pour la première fois depuis trois ans.
_______________________
Damien Dauphin
IJL – Réseau.Presse – Le Moniteur Acadien

» Voir l'article
IJL - Ouest

Régions isolées, bilinguisme et entrepreneuriat se croisent

Loin des centres urbains albertains, le Québécois Martin Thibault ainsi que les Franco-Albertains Marianne Houle et Raymond Boisvert font vivre leur petite entreprise. Dans la région de Rivière-la-Paix, ils sont des acteurs de l’économie locale, en français, mais aussi en anglais.

_____________________________

Vienna Doell

IJL-RÉSEAU.PRESSE-LE FRANCO

» Voir l'article
IJL - Ouest

Une exposition présentant l’histoire franco-albertaine dans les deux langues officielles

Dès le 18 mars, l’ACFA de Saint-Paul a organisé une exposition sur l’histoire de la francophonie albertaine dans son centre communautaire. Ne devant durer que quatre jours seulement, l’exposition s’est étirée jusqu’à la fin du mois afin de répondre à l’intérêt grandissant du public. Une occasion de découvrir ou de redécouvrir l’histoire de notre communauté sans aller dans la capitale albertaine.

____________________________

Isaac Lamoureux

IJL-RÉSEAU.PRESSE-LE FRANCO

» Voir l'article
IJL - Ouest

Les enfants anglophones éduqués en français

Certains parents albertains anglophones et francophiles voient d’un très bon œil l’éducation en français. Une instruction qui permettra à leurs enfants de se forger une identité et leur offrira un éventail de possibilités quant à leur avenir professionnel et personnel. La langue de Molière est d’abord un atout pour ces familles qui se lient à notre communauté.

_____________________________

Gabrielle Beaupré

IJL-RÉSEAU.PRESSE-LE FRANCO

» Voir l'article
IJL - Ouest

Les communautés locales francophone et anglophone unies par le bénévolat

Jusqu’au 5 mars, le Flying Canoë Volant fête son dixième anniversaire. Ce festival francophone  bilingue regroupe aujourd’hui toutes les communautés grâce à l’effort de nombreux bénévoles. Un bénévolat qui est aujourd’hui essentiel pour assurer la tenue de tels évènements tant au niveau communautaire que financier. Il ne faut donc pas être surpris d’entendre dans les coulisses 250 bénévoles se côtoyer dans l’une ou l’autre des deux langues officielles.

_____________________________

Isaac Lamoureux

IJL-RÉSEAU.PRESSE-LE FRANCO

» Voir l'article
IJL - Ouest

L’Alzheimer, une maladie sous silence linguistique

À l’heure actuelle, selon la Société Alzheimer, 49 000 Albertains présentent un trouble neurocognitif. Ce chiffre représente 1 % de la population. Les troubles cognitifs englobent plusieurs types de maladies neurodégénératives et incurables. La plus connue est la maladie d’Alzheimer.
_____________________________

Gabrielle Beaupré

IJL-RÉSEAU.PRESSE-LE FRANCO

» Voir l'article
IJL - Ouest

Le bilinguisme : un outil contre l’ambiguité

Au Manitoba, la version française des textes de loi a la même valeur législative que le texte en anglais. Elle peut même aider à lever des ambiguités dans le texte anglais. Pour sensibiliser davantage les membres de la profession juridique, l’Association des juristes d’expression française du Manitoba (AJEFM) a soumis une proposition aux juges en chef de la province.

____________

Ophélie Doireau

IJL – Réseau.Presse – La Liberté

» Voir l'article
IJL - Ouest

La passion comme barrière à l’insécurité linguistique

Ce n’est un secret pour personne, utiliser le français à l’extérieur des établissements scolaires alors que ce n’est pas votre langue maternelle est un défi. En Alberta, les occasions manquent et l’insécurité linguistique s’installe. Pour contrer ce phénomène, il faut parfois compter sur la passion du français, une émotion qui fait souvent la différence dans son apprentissage.
_____________________________
Gabrielle Beaupré – Journaliste
IJL-RÉSEAU.PRESSE-LE FRANCO

» Voir l'article
IJL - Ouest

École d’immersion: une loterie pour inscrire ses enfants

Certains parents doivent participer à une loterie pour inscrire leurs enfants dans une école d’immersion français en Alberta. L’organisme Le français pour l’avenir (FPA) espère que la modernisation de la Loi sur les langues officielles changera la situation.

___________________________

Gabrielle Beaupré

IJL – Franco.Presse – Le Franco

» Voir l'article
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article