ACFA

Radio Cité : trouver la stabilité dans l’incertitude

La station Radio Cité, à Edmonton, a traversé une année tumultueuse en 2023, principalement en raison d’enjeux financiers considérables. Bien que la situation demeure fragile, son récent déménagement dans les locaux de CKUA, son nouveau partenaire anglophone, a apporté un certain soulagement. Si l’arrivée d’un nouveau président à son conseil d’administration, Alain Bertrand, insuffle un certain vent de renouveau, des décisions importantes devront être prises dans les prochaines semaines pour assurer l’avenir de la radio. 

 _____________________________

Gabrielle Audet-Michaud

IJL-RÉSEAU.PRESSE-LE FRANCO

» Voir l'article

Cuisiner et vivre ensemble, un atelier aux saveurs multiculturelles

Le 23 mars, plus d’une quarantaine de femmes ont participé à un atelier de cuisine multiculturelle orchestré par l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) régionale de Lethbridge en partenariat avec le Portail de l’Immigrant Association (PIA). Au menu de cette expérience culinaire : une pincée de socialisation, une touche de découverte culturelle et, bien sûr, une délicieuse fusion des saveurs.

_____________________________

Gabrielle Audet-Michaud

IJL-RÉSEAU.PRESSE-LE FRANCO

» Voir l'article

S’engager pour une meilleure qualité de l’animation jeunesse

Ce printemps, le diplôme d’aptitude aux fonctions d’animateur (DAFA), un programme conçu pour garantir la sécurité et la qualité de l’animation des groupes de jeunes de 5 à 17 ans, fera son entrée en Alberta. Cette initiative, rendue possible grâce à la collaboration entre Francophonie Albertaine Plurielle (FRAP), le Conseil québécois du loisir (CQL) et d’autres organismes régionaux, offrira un cadre de formation solide pour les futurs animateurs et professionnels du domaine des loisirs.

_____________________________

Gabrielle Audet-Michaud

IJL-RÉSEAU.PRESSE-LE FRANCO

» Voir l'article

Un Mois de la francophonie albertaine sans drapeau

Ce 1er mars, les célébrations du Mois de la francophonie albertaine ont été lancées sobrement, sans le traditionnel lever du drapeau, en raison du décès de l’ancien premier ministre du Canada, Brian Mulroney. Dans l’attente des funérailles d’État prévues le 23 mars prochain, le drapeau franco-albertain est resté plié.

_____________________________

Gabrielle Audet-Michaud

IJL-RÉSEAU.PRESSE-LE FRANCO

» Voir l'article

Marcher au pas de la francophonie

Chaque premier vendredi du mois, l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) régionale de Lethbridge réunit des francophones pour la marche dans le paisible parc Henderson de sa ville. Que ce soit pour rompre leur isolement ou simplement pour se dégourdir les jambes, ils sont quelques-uns à venir déambuler à l’unisson.

_____________________________

Gabrielle Audet-Michaud

IJL-RÉSEAU.PRESSE-LE FRANCO

» Voir l'article

Le gala de la francophonie, une célébration de la diversité culturelle

Le Gala de reconnaissance de la Francophonie de Calgary, orchestré par l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA) régionale de Calgary, s’est déroulé le 17 novembre dernier à La Cité des Rocheuses. De nombreux bénévoles et artisans de la francophonie inclusive ont été célébrés dans la joie et la bonne humeur, sur les mélodies incontournables de 2Moods et de Cristian de la Luna.   _____________________________

Gabrielle Audet-Michaud

IJL-RÉSEAU.PRESSE-LE FRANCO

» Voir l'article

Un travail de longue haleine qui se poursuit pour les langues officielles

À peine cinq mois se sont écoulés depuis que la nouvelle mouture de la Loi sur les langues officielles (LLO) a reçu la sanction royale et déjà les leaders de la francophonie albertaine se remettent au travail, comme ils l’ont confié lors du Panel C-13 : ce que veulent dire les changements pour nos communautés organisé dans le cadre du Congrès annuel de la francophonie albertaine à Edmonton. Bien qu’ils reconnaissent les progrès importants accomplis grâce à la réforme, ils estiment que des efforts sont encore nécessaires pour en garantir une mise en œuvre efficace.

_____________________________

Gabrielle Audet-Michaud

IJL-RÉSEAU.PRESSE-LE FRANCO

» Voir l'article

Instiller le changement, ville après ville : la tournée antiracisme est lancée

La tournée antiracisme «Et si on redéfinissait nos couleurs» arpentera l’Alberta de bout en bout du 2 au 11 novembre 2023 afin de sensibiliser les collectivités francophones locales sur divers thèmes, dont l’interculturalité et l’importance de l’inclusion. Cette initiative est le fruit d’une collaboration entre le Pont Cultural Bridge (PCB), six régionales de l’Association canadienne-française de l’Alberta (ACFA), La Cité des Rocheuses et une dizaine de partenaires communautaires.
_____________________________

Gabrielle Audet-Michaud

IJL-RÉSEAU.PRESSE-LE FRANCO

» Voir l'article

Indépendance guinéenne, la francophonie demeure

Samedi 7 octobre dernier, l’Association guinéenne de Calgary et les membres de sa diaspora ont fêté en grand le 65eanniversaire de l’indépendance de leur pays. Ils étaient plus de deux cents à partager une soirée riche en surprises dans le sud de la métropole albertaine.

_____________________________

Gabrielle Audet-Michaud

IJL-RÉSEAU.PRESSE-LE FRANCO

» Voir l'article

Rencontre avec Nathalie Lachance : ses projets d’avenir pour l’ACFA

Élue par acclamation le 22 septembre dernier, la nouvelle présidente de l’Association canadienne-française de l’Alberta(ACFA), Nathalie Lachance, entretient des liens profonds avec l’Alberta. Originaire du Québec, elle possède une vaste expérience au sein de la francophonie albertaine, ainsi que dans la sphère autochtone, deux domaines qu’elle aspire à approcher en tandem. À la barre de l’ACFA, elle devra jongler avec plusieurs dossiers clés et compte s’appuyer sur l’expertise de son équipe administrative et sur les retours de la communauté pour rester connectée à ce qui se passe sur le terrain.

_____________________________

Gabrielle Audet-Michaud

IJL-RÉSEAU.PRESSE-LE FRANCO

» Voir l'article

Discours discordants sur le Campus Saint-Jean

La fermeture de la salle historique n’est pas la seule tradition qui a été abandonnée récemment au Campus Saint-Jean sans qu’une consultation officielle ait préalablement eu lieu. L’administration et la communauté ne semblent pas s’entendre face à ces bouleversements internes.

_____________________________

Gabrielle Audet-Michaud

IJL-RÉSEAU.PRESSE-LE FRANCO

» Voir l'article

Mais vers où s’en va le Campus Saint-Jean?

Après une année remplie de tumulte au Campus Saint-Jean, une autre brique s’est effondrée sur la tête de la communauté au cours de l’été. Selon les informations recueillies par la rédaction, la salle historique de la faculté, qui abritait de précieux artéfacts appartenant à la communauté franco-albertaine, a été démantelée sans qu’aucune consultation officielle n’ait eu lieu. Cette action s’inscrit dans une tendance générale qui alimente les craintes de plusieurs membres du personnel et des organismes francophones. Certains affirment que le Campus est sur la voie de perdre son identité distincte, d’autres estiment que l’on assiste à une forme d’effacement délibérée. Tous espèrent que le dialogue puisse être rétabli avec l’administration.

_____________________________

Gabrielle Audet-Michaud

IJL-RÉSEAU.PRESSE-LE FRANCO

» Voir l'article
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article