Acadienne

«Être Acadienne, c’est une fierté qui se vit chaque jour»

Qu’est-ce qu’être Acadien à l’Île-du-Prince-Édouard?

La Voix acadienne a posé la question à des Acadiens de tout âge, originaires de l’Île ou venus d’autres provinces, qui parlent le français ou l’ont perdu, mais aussi à de nouveaux arrivants francophones.  Cette semaine, Julie Gagnon, Québécoise arrivée il y a 25 ans à l’île, aujourd’hui directrice adjointe de l’École Saint-Augustin, partage la vision de son identité.

_______________________

Marine Ernoult
IJL – Réseau.Presse – La Voix acadienne

» Voir l'article

Être Acadienne, «c’est se sentir intégrée dans une communauté francophone»

Qu’est-ce qu’être Acadien à l’Île-du-Prince-Édouard?

La Voix acadienne a posé la question à des Acadiens de tout âge, originaires de l’Île ou venus d’autres provinces, qui parlent le français ou l’ont perdu, mais aussi à des nouveaux arrivants francophones.  Cette semaine, Maïté Mézierre, Belge arrivée en 2018 dans la province, aujourd’hui employée à l’Agence du revenu du Canada, qui administre la taxe sur les produits et services (TPS) du centre d’impôts de Summerside.

 

_______________________

Marine Ernoult
IJL – Réseau.Presse – La Voix acadienne

» Voir l'article

«Être Acadienne, c’est une création de tous les jours»

Qu’est-ce qu’être Acadien à l’Île-du-Prince-Édouard?

La Voix acadienne a posé la question à des Acadiens de tout âge, originaires de l’Île ou venus d’autres provinces, qui parlent le français ou l’ont perdu, mais aussi à de nouveaux arrivants francophones. Cette semaine, Rachelle Ann Gauthier, Acadienne née dans une famille anglophone de Summerside, professeure en éducation à l’Université de l’Î.-P.-É., partage la vision de son identité.

_______________________

Marine Ernoult
IJL – Réseau.Presse – La Voix acadienne

» Voir l'article

«Être acadienne, c’est un héritage, mais c’est aussi faire partie d’une communauté plurielle»

Qu’est-ce qu’être Acadien à l’Île-du-Prince-Édouard?

La Voix acadienne a posé la question à des Acadiens de tout âge, originaires de l’Île ou venus d’autres provinces, qui parlent le français ou l’ont perdu, mais aussi à de nouveaux arrivants francophones.  Cette semaine, Karine Gallant, Acadienne de 35 ans née en région Évangéline, coordonnatrice du projet «Bienvenue Évangéline – Communauté francophone accueillante» pour la Coopérative d’intégration francophone, partage la vision de son identité. _______________________

Marine Ernoult
IJL – Réseau.Presse – La Voix acadienne

» Voir l'article

«Être Acadienne, c’est habiter une langue et une histoire qui regarde vers l’avenir»

La Voix acadienne a posé la question à des Acadiens de tout âge, originaires de l’Île ou venus d’autres provinces, qui parlent le français ou l’ont perdu, mais aussi à de nouveaux arrivants francophones.  Cette semaine, Katelyn Gill, Acadienne de 26 ans née à Charlottetown, enseignante à l’École François-Buote, partage la vision de son identité.

_______________________

Marine Ernoult
IJL – Réseau.Presse – La Voix acadienne

» Voir l'article
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article