Vaccination: pas besoin de battre des records à Ottawa

Vaccination: pas besoin de battre des records à Ottawa

ÉMILIE PELLETIER

Initiative de journalisme local — Le Droit

La Ville d’Ottawa n’est pas aux prises avec un problème d’hésitation face à la vaccination aussi important qu’à Toronto, selon Anthony Di Monte, qui juge qu’il n’est donc pas nécessaire de tenter de battre le record quotidien nord-américain comme ça a été fait à l’aréna Banque Scotia de Toronto. 

Lundi, 120 000 personnes ont pris rendez-vous à Ottawa pour recevoir une dose de l’un des vaccins contre la COVID-19, a indiqué le maire Jim Watson, qui doit d’ailleurs se faire vacciner, mercredi après-midi.

«Chaque jour, on a assez de gens qui se font vacciner pour remplir le centre Canadian Tire pour un match», a-t-il lancé, lors de sa première conférence de presse avec Santé publique Ottawa en un mois.

Ce serait donc grâce à l’enthousiasme des Ottaviens que la Ville ne ressent pas le besoin d’utiliser des stratégies complexes pour convaincre la population de se faire vacciner, aux dires du directeur général des Services de protection et d'urgence pour la Ville d'Ottawa, Anthony Di Monte. 

Suivre les mesures

La médecin hygiéniste en chef de la capitale fédérale, la Dre Vera Etches, a quant à elle rappelé lors de cette même conférence de presse l’importance de continuer à suivre les mesures de santé publique en se lavant les mains fréquemment, en portant un masque et en gardant une distance de deux mètres entre chaque personne. 

  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 30 juin, 2021
  • Dernière mise à jour 30 juin, 2021
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article