Vaccination : l’Île-du-Prince-Édouard ne perd pas de temps

Vaccination : l’Île-du-Prince-Édouard ne perd pas de temps

Près d’un mois après le début de la première injection, l’Île-du-Prince-Édouard mène une campagne de vaccination sans temps mort. La province est ainsi la première au pays en matière de doses administrées selon sa population. Les autorités sanitaires ont annoncé que la totalité des personnes vivant en centre de soins longue durée auront reçu au moins une dose à la fin du mois.

________________

Laurent Rigaux

Initiative de journalisme local – APF – Atlantique

Au 9 janvier, 296 241 personnes se sont fait vacciner contre la COVID-19 au Canada, soit 0,78 % de la population. Le pays a reçu 436 830 doses des entreprises Pfizer-BioNTech et Moderna. Ce dernier modèle, plus simple à transporter, va permettre de rejoindre les zones rurales plus facilement.

À l’Î.-P-.É., où les injections ont commencé le 16 décembre, la part de la population ayant reçu au moins une dose atteint 2,25 %, le plus haut taux du pays. La première phase de la campagne, qui doit s’étaler jusqu’à fin mars, concerne les résidents et le personnel de deux types d’établissements pour les aînés, soit les soins communautaires et les soins de longue durée, les travailleurs de la santé en contact direct avec des patients à plus haut risque d’exposition à la COVID-19, les aînés de 80 ans et plus et les adultes de 18 ans et plus qui vivent dans des communautés autochtones.

Tous les pensionnaires de CSLD vaccinés fin janvier     

Pour le moment, seules les deux premières catégories sont concernées. Les premiers aînés en Centre de soins de longue durée (CSLD) à avoir eu la piqûre sont ceux du foyer Whisperwood Villa à Charlottetown, celui-là même où, la découverte d’un cas parmi les employés avait fait craindre le pire au début de l’été. Un total de 140 pensionnaires pour commencer, lundi 4 janvier. Lors de son point de presse,  le lendemain, Heather Morrison a déclaré qu’ils seront 1000 en tout à la fin de la semaine, et que la totalité de ce groupe serait immunisée à la fin du mois de janvier.

Autre annonce qui montre la volonté d’aller aussi vite que possible : la province va commencer à vacciner les chauffeurs de camion qui effectuent des rotations, initialement prévus en phase 2 à partir d’avril. «Il ne s’agit pas de faire passer un groupe avant un autre, ils seront vaccinés en même temps que les autres», précise la médecin hygiéniste en chef. Elle justifie sa décision par l’importance des chauffeurs et travailleurs rotationnels pour l’Île, et par le risque d’importation du virus, dont «nous parlons depuis 10 mois».

Objectif : 90 000 personnes au début de l’été

En tout, 15 000 personnes devraient être immunisées fin mars, avant de monter en puissance au cours du printemps, pour atteindre environ 90 000 personnes au début de l’été. «C’est certainement l’objectif, ajoute Heather Morrison. Cela dépendra du nombre de vaccins reçus.» L’Île a des livraisons confirmées pour janvier et février : 975 doses par semaine du vaccin Pfizer-BioNTech, et 2400 doses par mois du vaccin Moderna. «Nous allons utiliser toutes les doses que nous recevons», tient à préciser la médecin hygiéniste en chef, qui s’attend à «une forte hausse» des livraisons au printemps.

Pour retrouver une vie normale en atteignant suffisamment d’immunité au sein de la population, le chiffre de 70 % à 80 % de vaccinés est souvent mis en avant. Sachant que la vaccination n’est pour le moment pas disponible pour les enfants, qui représentent 22 % de la population dans la province*, il va falloir que la quasi-totalité des adultes soit vaccinée pour atteindre l’immunité de groupe. «Je pense qu’à un moment donné, le vaccin va aller aux enfants, déclare Heather Morrison. Mais on peut les protéger si la population d’adultes est vaccinée.».

*Selon les chiffres du recensement de 2016

Encadré 1

La situation continue d’empirer à l’ouest des Maritimes. Le pic de la deuxième vague ne semble toujours pas atteint au pays, alors qu’on dénombre plus de 650 000 cas et plus de 16 800 décès. «Le pire de la pandémie n’est peut-être pas derrière nous. Les 100 000 derniers cas ont été recensés en deux semaines. Les 100 000 premiers cas ont été recensés en 6 mois», détaille Heather Morrison.

Heather Morrison livre son analyse de la bonne réussite de l’Île. Selon elle, c’est «la capacité d’adaptation des insulaires, les contrôles aux frontières et les tests» qui expliquent le succès de la province. Concernant les contrôles, elle donne le chiffre de 250 000 voitures contrôlées au pont de la Confédération, 1250 refus d’entrer dans la province, et 15 000 foyers qui se sont auto-isolés depuis 10 mois.

Encadré 2

Les mesures post coupe-circuit, en vigueur depuis le 16 décembre, sont allégées à l’Île depuis le 6 janvier. Principale évolution : les rassemblements organisés peuvent maintenant compter 2 cohortes de 50 personnes en plus des 50 personnes initiales, si un plan opérationnel est approuvé. Les sports collectifs et les compétitions peuvent également reprendre, sous conditions. La bulle de voyage Atlantique reste en revanche fermée jusqu’au 25 janvier, au moins. Dennis King et Heather Morrison justifient ce choix par la nécessité d’avoir du recul sur l’impact des fêtes de fin d’année sur l’épidémie. Les réunions privées sont toujours limitées à 10 personnes en plus du foyer, et les restaurants doivent toujours fermer à 23 heures et limiter le nombre de convives à 10 personnes par table.

-30-

PHOTOS : (incluant titre de la photo, légende et crédit du photographe ou courtoisie)

Toutes les photos : Courtoisie du gouvernement de l’Î.-P.-É.

  1. Doreen Wooder, 86 ans et résidente au foyer Wedgwood à Summerside, est la première Insulaire à recevoir le vaccin Moderna.
  2. Art Johnston, 98 ans et résident au foyer Whisperwood Villa à Charlottetown, a été le premier résident d’un centre de soins pour aînés à recevoir le vaccin, celui de Pfizer-BioNTech.

Infographies : Laurent Rigaux

  • Nombre de fichiers 4
  • Date de création 9 janvier, 2021
  • Dernière mise à jour 10 janvier, 2021
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article