Une saison touristique pleine de défis pour des municipalités du Sud-est

Une saison touristique pleine de défis pour des municipalités du Sud-est

Les maires de Shédiac, Roger Caissie, de Cap-Pelé, Serge Léger et de Memramcook, Michel Gaudet, ont bon espoir qu’il y aura une saison touristique cet été, malgré les conséquences économiques de la pandémie de la COVID-19.

__________________________

Claire Lanteigne

Initiative de journalisme local – APF - Atlantique

Mais si saison il y a, elle sera assurément bien différente et les maires des trois municipalités s’entendent sur ce point : ce sera du jamais vu et tout est encore incertain pour le moment. La situation de la pandémie augure bien au Nouveau-Brunswick; le gouvernement a annoncé vendredi un plan de rétablissement en quatre étapes. La première a assoupli immédiatement certaines restrictions afin de permettre aux gens de profiter du plein air et de fréquenter les parcs et les plages. Les terrains de golf et les terrains d’entraînement pour le golf peuvent désormais ouvrir à condition que toutes les mesures de distanciation physique et de sécurité soient en place. 

Les maires sont d’avis que leurs citoyens ont bien respecté les directives provinciales et ont ainsi aidé à prévenir la propagation du virus. «Si le mot d’ordre continue d’être de rester chez vous, on ne pourra pas attirer les gens de l’extérieur de la région et il faudra voir si les frontières entre les provinces seront ouvertes», souligne Roger Caissie, maire de Shédiac. Si les mesures provinciales d'assouplissement de la première étape fonctionnent, on passera à la deuxième, puis à la troisième et ainsi de suite. Les maires veulent être prêts pour générer de l’intérêt auprès des visiteurs. Sinon, il faudra miser sur le tourisme local et provincial.

La région compte deux belles plages qui détiennent la certification internationale «Pavillon Bleu», soit la plage l’Aboiteau, à Cap-Pelé et la plage Parlee, à Pointe-du-Chêne. Tous souhaitent qu’elles resteront ouvertes pour accueillir autant les gens de la région que ceux de l’extérieur, car ces plages sont des atouts économiques importants pour la région. 

Plusieurs entreprises ont dû fermer leurs portes à la mi-mars et d’autres ont élaboré d’autres façons de servir leur clientèle, dont le «take-out», mais elles espèrent  pouvoir offrir tous leurs services cet été.

Pour le maire Caissie, il faudra s’adapter aux conséquences de cette pandémie. La Chambre de commerce du Grand Shédiac et Centre-ville Shédiac planifient une stratégie de relance économique. Des entreprises auront des difficultés; on veut voir comment on pourra les aider. La Ville entend promouvoir Expérience Shédiac, qui sert à faire connaître la municipalité et à inciter les gens à la visiter.

Les maires sont d’avis que la distanciation de deux mètres est ici pour rester encore longtemps, mais que l’on peut la pratiquer dans les hôtels, les restaurants, à la plage, aux parcs et sur les terrains de golf. Les entreprises devront s’assurer de mettre toutes les mesures en place et d’innover dans la façon d’offrir leurs produits et services de façon sécuritaire.

Festival, spectacles et activités annulés

Le gouvernement provincial a aussi annoncé, vendredi dernier, que les grands rassemblements comme les festivals et les concerts seront interdits jusqu’au 31 décembre 2020, sous réserve de modification.

Avant même cette annonce, l’équipe du 71e Festival du homard de Shédiac, prévu du 8 au 12 juillet 2020, a pris la difficile décision d’annuler l’événement. La sécurité des festivaliers, celle des employés du Festival, des bénévoles, de ses partenaires et des artistes a certainement été leur priorité.

Le Village de Memramcook prévoyait quelques activités en juin pour célébrer son 25e anniversaire d’incorporation, dont le spectacle «Brassons le Berceau» qui devait se dérouler le samedi 13 juin. Le chanteur Menoncle Jason ainsi que les groupes 1755 et Réveil étaient au programme de cette soirée bavaroise.

On annule également la Journée communautaire du 6 juin et la vente de débarras communautaire du 13 juin. Tout est reporté à une date non déterminée en raison de la pandémie.

Tout comme les autres sites de Parcs Canada, le Monument-Lefebvre à Memramcook est fermé jusqu’au 31 mai. Et il est probable que les Causeries du mardi ainsi que les concerts à l’église de Beaumont seront aussi victimes de la COVID-19.

Pour ce qui est de la Fête du Canada, des célébrations de la Fête nationale du 15 août ou des spectacles à la plage, les municipalités ne planifient rien pour le moment. «Ce seront des événements planifiés à la dernière minute, s’il s’avérait possible de les organiser», affirme le maire Serge Léger de Cap-Pelé.

Mais tous espèrent que le beau temps sera de la partie, car autant pour leurs citoyens et citoyennes que pour les touristes, il faut se changer les idées et reprendre confiance en la vie.

-30-

Photos :

Deux photos de la plage de l'Aboiteau à Cap-Pelé, Nouveau-Brunswick

Roger Caissie, maire de Shédiac

Michel Gaudet, maire de Memramcook

Serge Léger, maire de Cap-Pelé

  • Nombre de fichiers 6
  • Date de création 26 avril, 2020
  • Dernière mise à jour 27 avril, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article