Une conseillère budgétaire pour l’est de l’Ontario

  • Version
  • Télécharger
  • Taille du fichier 5.78 MB
  • Nombre de fichiers 2
  • Date de création 13 octobre, 2021
  • Dernière mise à jour 13 octobre, 2021

Une conseillère budgétaire pour l'est de l'Ontario

Vous éprouvez de la difficulté à payer vos factures, vous n'arrivez pas à rembourser vos cartes de crédit, ou pire encore, vous êtes aux prises avec des agences de collection qui vous harcèlent? Et bien, vous pouvez obtenir l'aide de Nathalie Lessard, une conseillère budgétaire qui oeuvre dans l'est ontarien pour l'agence Éducation financière EBO, un organisme sans but lucratif en partenariat avec les Caisses Desjardins.

________________________

Gérard Malo

IJL – Réseau.Presse – Le Carillon

 

Le Centre d'éducation financière EBO a vu le jour en janvier 1979 à Ottawa grâce à l'engagement d'intervenants et de citoyens qui voulaient transmettre à la population leurs connaissances acquises lors d'un cours en consultation budgétaire. 42 ans plus tard EBO, recrutait Nathalie Lessard pour servir les gens en difficultés financières dans la région de l'est de l'Ontario.

«J'ai d'abord fait ce travail au début des années 2000, jusqu'à je quitte la région pour aller vivre dans le nord-est de la province pendant une quinzaine d'années. Et puis une fois revenue à Hawkesbury, c'est avec beaucoup de joie que j'ai repris du service comme conseillère budgétaire d'EBO l'an dernier. J'aime ce travail parce que j'aide les gens qui sont mal pris et que c'est exactement ce que j'aime faire dans la vie».

Les consommateurs en difficultés financières peuvent s'éviter beaucoup de stress ou de tension à la suite d'appels successifs de créancier. Beaucoup de gens qui ne connaissent pas leurs droits peuvent se sentir intimidés par des agences de collection ou pire encore des créanciers véreux.

«Je peux aider les gens qui ont besoin d'aide, affirme Nathalie Lessard. Ils peuvent m'appeler et je peux me déplacer pour les rencontrer. Par exemple, il y a des gens qui ont peut-être perdu leur emploi durant la pandémie, des gens qui auraient perçu la Prestation canadienne d'urgence (PCU) sans y avoir droit et qui auront tôt ou tard à rembourser l'Agence de Revenus du Canada, sans avoir l'argent nécessaire. Ainsi, je peux les aider à conclure une entente de remboursement et à faire un budget qui en tiendrait compte».

Dans le cadre d'une consultation budgétaire et en dernier recours, une demande de petit prêt pourrait être faite par l'entremise du programme de micro-crédit du Fond d'entraide Desjardins. Nathalie Lessard: «Récemment, une cliente qui m'avait été référée par la clinique d'aide juridique avait une dette en collection de 1100 dollars. J'ai réussi à faire réduire sa dette à 500 dollars et je l'ai aidé à obtenir un micro-prêt du Fond d'entraide Desjardins pour rembourser sa dette». Un premier micro-prêt peut aller jusqu'à 800 dollars, alors qu'un deuxième si nécessaire peut être de 1000 à 1500 dollars. Les demandes de prêts sont alors adjugées par un comité d'approbation.

Pour joindre Nathalie Lessard: [email protected] ou 613-581-9682.

Attached Files

FichierAction
Gérard Malo Le Carillon IJL 14 octobre 2021 Une conseillère budgétaire pour l'est de l'Ontario.docxTélécharger
ACTGM-centre_education_financiere.jpgTélécharger
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article