Un nouveau prix Ontario-Québec pour les affaires en français

Un nouveau prix Ontario-Québec pour les affaires en français

ÉMILIE PELLETIER

Initiative de journalisme local — Le Droit

Les gouvernements de l’Ontario et du Québec ont créé un prix pour encourager le commerce interprovincial francophone. Les petites et moyennes entreprises qui ont encouragé un commerce entre l’Ontario et le Québec pourront présenter leur candidature pour recevoir le Prix du commerce Ontario-Québec en francophonie.

Chaque année, une entreprise de chaque province recevra un prix de 10 000$ qu’elles pourront utiliser «pour couvrir les coûts d’inscription et de participation à un programme d'accélération des affaires, à un programme d'accélération du commerce, pour l’adhésion à une association commerciale ou d’autres possibilités pour les aider à solidifier leur capacité commerciale interprovinciale». 

Les deux gouvernements souhaitent récompenser les efforts de ces entreprises visant à «encourager une croissance des exportations, à faire participer le milieu francophone des affaires à des possibilités commerciales interprovinciales et à promouvoir les produits et services qui ciblent les marchés de l’Ontario et du Québec».

En Ontario comme au Québec se cachent certaines des meilleures entreprises au pays, juge le ministre ontarien du Développement économique, de la Création d’emplois et du Commerce, Vic Fedeli.

À ses dires, il existe entre les deux provinces d’étroits liens économiques et un «climat de très grande collaboration», et ce prix célébrera l’excellence dans le milieu francophone des affaires. 

« Le Prix du commerce Ontario-Québec en francophonie braquera les projecteurs sur les entreprises les plus prospères de chaque province qui se sont distinguées dans le commerce interprovincial, a fait savoir la ministre ontarienne des Affaires francophones, Caroline Mulroney. En mettant en lumière les entreprises francophones qui participent activement aux échanges économiques entre les deux provinces, l’Ontario fait la promotion de sa francophonie à titre de moteur économique clé, tout en aidant les collectivités francophones à s’épanouir et à contribuer à la prospérité générale de notre province. » 

Les deux ministres jugent qu’en raison de la pandémie, de solides réseaux commerciaux intérieurs doivent être bâtis. 

Selon eux, ce prix aidera aussi à créer de l’emploi et permettra d’accélérer la relance économique au Canada. 

Les gagnants seront choisis sur la base des produits et services offerts, de la qualité de leur candidature et de l’atteinte d’une croissance de leurs exportations interprovinciales. 

Les détails sur la façon de présenter une candidature pour le prix seront publiés sous peu, a fait savoir le gouvernement ontarien.

  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 20 mai, 2021
  • Dernière mise à jour 20 mai, 2021
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article