Trois salons funéraires deviendront une coopérative

Les salons funéraires de Kirkland Lake, de New Liskeard et d’Englehart ont entrepris le processus de devenir une coopérative bilingue qui desservira Kirkland Lake, Englehart, Earlton, New Liskeard et Haileybury. L’initiative vient du salon de Kirkland Lake, French Family Funeral Home (FFFH). 

_______________________

Marc Dumont

IJL – Réseau.Presse – Le Voyageur

En 2017, les Résidences funéraires de l’Abitibi-Témiscamingue avaient entrepris des négociations pour l’achat du salon de Kirkland Lake. Ces négociations n’ont pas abouti, mais FFFH a vu les avantages de devenir une coopérative funéraire.

«Au cours des négociations, on a travaillé avec la Fédération des coopératives funéraires du Québec (FCFQ), qui a accepté de nous aider dans nos plans», dit le directeur général, Glen French. La famille French a ensuite acheté le salon funéraire de New Liskeard, Perrin Funeral Chapel, et celui d’Englehart, McDonald Funeral Home.

En janvier 2019, FCFQ a acheté les salons de Kirkland Lake, New Liskeard et Englehart dans le but de les transformer en coopérative funéraire régionale.

La directrice principale au Conseil de la coopération de l’Ontario, Annie Joyal, pilotera la transition vers la transformation des trois salons funéraires du Témiskaming en coopérative funéraire bilingue. «Ce sera l’occasion de soutenir une organisation de chez nous et de confirmer notre engagement envers notre communauté, d’affirmer des valeurs d’entraide, de démocratie et d’engagement envers le milieu», soutient-elle. 

Consultations communautaires

«Les consultations communautaires devaient commencer au début de 2020, mais à cause de la pandémie, elles auront lieu dès que les mesures sanitaires seront levées», explique Glen French. «J’avais proposé de les tenir en mode virtuel, mais le président de la Fédération insiste pour qu’elles soient tenues en présentiel», ajoute Annie Joyal. 

Il y aura 10 consultations communautaires, soit cinq français et cinq en anglais, deux par localités à Kirkland Lake, Englehart, Earlton, New Liskeard et Haileybury. 

Le président des Coopératives funéraires du Québec sera parmi ceux qui feront des présentations et répondront aux questions. Il voudra démontrer les avantages économiques et l’importance de préserver la propriété des services funéraires dans la région. 

Au cours des rencontres communautaires, il sera aussi question des prix excessifs exigés par les salons funéraires privés. Les achats en volume pour les trois salons peuvent générer des économies, croit-on. «Les coopérations sont une façon d’affirmer les valeurs d’entraide et de mieux répondre aux besoins des membres, parce qu’ils ont une voix au chapitre», dit Mme Joyal.

De ces consultations, il y aura la formation d’un comité provisoire avec des représentants des diverses communautés dont le mandat sera de créer la corporation. Puis viendra l’assemblée de fondation de la coopérative funéraire. Il faudra adopter les documents d’incorporation, déterminer le lieu du siège social et élire les membres du conseil d’administration.

Ce conseil aura à identifier des partenaires stratégiques, entreprendre des campagnes pour dresser la liste des membres de la coopérative funéraire et trouver le financement nécessaire au rachat des trois salons à la Fédération des Coopératives du Québec. 

Annie Joyal affirme avec conviction : «C’est un projet bénéfique pour la communauté. La coopérative funéraire est un service essentiel. Ce sera des services funéraires abordables de haut niveau, pourquoi ne pas se mettre ensemble et se prendre en main? Puis c’est une autre façon de s’assurer de la pérennité de la communauté.» 

— 30 —

 

Annie Joyal.jpg

Annie Joyal — Photos : Courtoisie

 

French Funeral Funeral Home.jpg

French Funeral Funeral Home de Kirkland Lake

 

McDonald Funeral Home.png

McDonald Funeral Home d’Englehart

 

Perrin Funeral Chapel.jpg

Perrin Funeral Chapel de New Liskeard

  • Nombre de fichiers 5
  • Date de création 5 mai, 2021
  • Dernière mise à jour 7 mai, 2021
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article