Retour sur le premier débat entre Shelly Glover et Heather Stefanson

IJL - Ouest
  • Version
  • Télécharger 8
  • Taille du fichier 6.79 MB
  • Nombre de fichiers 3
  • Date de création 8 octobre, 2021
  • Dernière mise à jour 8 octobre, 2021

Retour sur le premier débat entre Shelly Glover et Heather Stefanson

Lors d’un débat organisé mardi 28 septembre par le Conservative club de Winnipeg, les deux candidates pour devenir Première ministre du Manitoba, Shelly Glover et Heather Stefanson ont pu exposer leurs idées aux membres du Parti progressiste-conservateur.

__________________

Ophélie DOIREAU

IJL - Réseau.Presse - La Liberté

Plus de 200 personnes étaient réunies en présentiel et une centaine en virtuel pour suivre le débat animé par l’ancienne maire de Winnipeg, Susan Thompson.

La discussion a duré un peu plus d’une heure et a abordé différents thèmes : le leadership, les infrastructures, les personnes en situation de handicap, l’éducation, la santé, le changement climatique et la réconciliation.

À plusieurs reprises, la candidate Shelly Glover s’est exprimée brièvement en français sur certaines questions.

Quant à la candidate, Heather Stefanson, cette dernière, a évoqué la question des francophones du Manitoba en entrevue avec La Liberté, à la fin du débat.

« Notre gouvernement a pris beaucoup de mesures ces dernières années pour participer à l’épanouissement des francophones du Manitoba. Je pense au projet de loi 5 soit La Loi sur l’appui à l’épanouissement de la francophonie manitobaine que Rochelle Squires avait introduit à l’époque.

« C’est incroyablement important au Manitoba de respecter les enjeux franco-phones et les services en français. Si je suis élue, je m’assurerais d’aller de l’avant dans ce domaine en renforçant les partenariats avec la communauté francophone.

« Pour continuer de répondre correctement aux besoins des francophones du Manitoba, on doit s’assurer d’avoir de la rétroaction de leur part et de collaborer avec des partenaires clés. »

Sur la question du leadership, Shelly Glover en a profité pour tacler son adversaire en indiquant que « Madame Stefanson est restée coincée dans les coulisses pendant la pandémie alors que j’étais en première ligne comme bénévole dans les foyers de soins de longue durée. »

Sur cette même question, les deux candidates s’accordent pour être plus collaboratives et à l’écoute. Les infrastructures sont une grande priorité pour les deux candidates. Heather Stefanson a profité de l’occasion pour attaquer, à son tour, Shelly Glover, qui souhaite relancer le projet de centre correctionnel à Dauphin. « Pendant qu’elle construit des prisons, nous sommes concentrés à construire l’économie. »

Une autre priorité pour les deux candidates est l’enjeu de la réconciliation. Du côté de Shelly Glover, la candidate est sans appel. « La réconciliation passe par des excuses. Alors la première chose que je ferais, c’est d’offrir officiellement des excuses aux peuples autochtones. »

Elle souhaite également mettre en place « un Conseil consultatif des peuples autochtones qui rendrait des comptes directement à la Première ministre. »

Pour sa part Heather Stefanson a listé tous les dirigeants autochtones qu’elle a rencontrés et a expliqué vouloir travailler sur différents projets de développement économique.

 

Première photo, Stefanson Heather 01 : photo par Ophélie Doireau

Légende : Heather Stefanson est candidate pour devenir Première ministre du Manitoba. Elle a entre autres assuré les postes de ministre de la Justice, ministre des Familles, et ministre de la Santé et des Soins aux personnes âgées.

Deuxième photo, Glover Shelly - débat 01 : photo par Ophélie Doireau

Légende : Shelly Glover est candidate pour devenir Première ministre du Manitoba. Au niveau fédéral, elle a, entre autres, été ministre du Patrimoine canadien et des langues officielles.

-30-

Attached Files

FichierAction
Stefanson, Heather 01.jpgTélécharger
Glover, Shelly - débat.jpgTélécharger
Retour sur le premier débat.docxTélécharger
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article