Porter Airlines va exiger le vaccin ou un test négatif pour son personnel

ÉMILIE PELLETIER

Initiative de journalisme local — Le Droit

La compagnie aérienne Porter Airlines deviendra la première à rendre obligatoire le dépistage ou la vaccination contre la COVID-19 pour tous les membres de son équipage.

Porter, qui dessert notamment Ottawa et Toronto, doit procéder au redécollage de ses opérations dès le 8 septembre, et tous les employés devront être entièrement vaccinés pour travailler.

S’ils ne le sont pas, ils devront présenter un test de dépistage de la COVID-19 négatif dans les 72 heures suivant le début de leur quart de travail.

«Nous avons la responsabilité d’assurer un lieu de travail sûr. Étant donné que les vaccins sont facilement accessibles à tous au Canada et aux États-Unis et que leur efficacité a été prouvée, le fait d’exiger la vaccination ou des tests réguliers est une mesure essentielle pour protéger la santé des membres de notre équipe », a souligné le président-directeur général de Porter Airlines, Michael Deluce. 

«Rassurer nos passagers»

Ottawa a récemment rendu publique son intention de rendre obligatoire la vaccination contre le coronavirus pour les employeurs et les travailleurs assujettis à la réglementation fédérale. 

Porter Airlines deviendrait donc la première compagnie aérienne canadienne à s’engager à mettre en place de telles mesures. 

«Cette politique est un élément de plus pour rassurer nos passagers», a noté le PDG Deluce, ajoutant que dorénavant, «chaque membre de l’équipe avec lequel les passagers entrent en contact sera entièrement vacciné ou aura subi un test récent».

Porter soutient également le projet du gouvernement d’exiger une vaccination complète pour tous les voyageurs aériens, apprend-on dans le communiqué. 

  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 18 août, 2021
  • Dernière mise à jour 18 août, 2021
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article