Memramcook veut faire partie de la circonscription de Dieppe

Le Village de Memramcook veut être rattaché à Dieppe plutôt qu’à la région de Sackville et il l’a fait savoir à la Commission sur la délimitation des circonscriptions électorales du Nouveau-Brunswick.

____________________

Mario Tardif

IJL - Réseau.Presse – Acadie Nouvelle

Le groupe indépendant coprésidé par Camille Thériault et Roger Clinch est chargé de redéfinir les limites des 49 circonscriptions électorales provinciales. Il a tenu 12 audiences publiques dans la province du 23 août au 15 septembre.

Le maire de Memramcook, Maxime Bourgeois, s’est présenté à l’une de ces audiences pour témoigner à propos de la circonscription actuelle de Memramcook-Tantramar.

«En gros, les grandes lignes, c’est que notre communauté d’intérêts est Dieppe plutôt que Sackville. On souhaite que la nouvelle carte électorale prenne en considération le fait qu’on soit remis avec une population plutôt francophone, plus proche de Moncton et Dieppe», a fait savoir le maire.

Rappelons que l’ancienne circonscription électorale provinciale de Memramcook-Lakeville-Dieppe avait été créée en 2006, et dissoute en 2013 pour faire place à la circonscription de Dieppe.

Maxime Bourgeois a partagé beaucoup d’exemples mettant en lumière le fait que Memramcook et Tantramar partagent peu de choses.

«Même pour l’hôpital, la plupart de nos résidents vont à Georges-Dumont», a–t-il expliqué lors de la réunion du conseil municipal.

«On ressemble plus à Dieppe quand on parle de nos équipes sportives, nos écoles: on va à Mathieu-Martin, la langue et la culture, etc.», a ajouté le maire de Memramcook. D’ailleurs, selon le Village, plusieurs jeunes de la communauté poursuivent leurs études vers le CCNB de Dieppe ou l’Université de Moncton.

Le maire a mentionné que l’Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick allait envoyer un mémoire pour appuyer la résolution du Village de Memramcook.

Le conseil municipal a émis une résolution en ce sens. Il demande entre autres à la Commission sur la délimitation des circonscriptions électorales et la représentation un retour à la formule Dieppe-Memramcook pour assurer l’avenir et la pérennité du village.

«Attendu que plusieurs avocats considèrent que la situation de Memramcook mérite le statut de circonstance exceptionnelle en se fondant sur le principe de la communauté d’intérêts avec Dieppe et de la représentativité effective enchâssée dans la Charte canadienne des droits et libertés, si ces principes ne sont pas respectés dans le cadre de la délimitation des circonscriptions impliquant Memramcook, cette communauté acadienne pourrait faire un appel légitime auprès de la cour pour faire respecter son droit constitutionnel de représentativité effective», mentionne la résolution lue par la conseillère et maire suppléante, Mariane Cullen.

D’après le maire, la nouvelle carte électorale est censée être prête en décembre. Une deuxième tournée de consultations publiques devrait suivre après la préparation de la nouvelle carte. Le gouvernement provincial tranchera ensuite la question au début de 2023.

Selon Maxime Bourgeois, lors des dernières consultations il y a une dizaine d’années, la langue n’avait pas été un critère d’évaluation par la Commission sur la délimitation des circonscriptions électorales.

«En ce moment, la langue est l’un des critères d’évaluation», a précisé le maire.

-30-

 

Photo :

Légende: Le Village de Memramcook demande à la Commission sur la délimitation des circonscriptions électorales et la représentation d’être dans la même circonscription provinciale que Dieppe.

Crédit : - Acadie Nouvelle: Mario Tardif

  • Nombre de fichiers 2
  • Date de création 28 septembre, 2022
  • Dernière mise à jour 28 septembre, 2022
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article