Mathieu Newcomb jouera une première saison chez les pros

Mathieu Newcomb jouera une première saison chez les pros

C’est un rêve qui se réalise pour Mathieu Newcomb, de Grande-Digue. L’ancien attaquant et capitaine des Commandos de Dieppe de la Ligue de hockey junior des Maritimes et également ancien des Patriotes de l’école Louis-J.-Robichaud de la Conférence de l’Est des écoles secondaires, disputera cet automne une première saison en tant que joueur professionnel.

_________________________________

Normand A. Léger

Initiative de journalisme local − APF − Atlantique

Le Havoc de Huntsville, en Alabama, qui évolue dans la Ligue de hockey Southern Professional Hockey League, offre la chance à l’athlète de 25 ans, de se prouver pour la prochaine saison, qui devrait débuter en octobre ou novembre. Le circuit compte 10 équipes.

«J’ai discuté avec l’entraîneur Glenn Detulleo de diverses possibilités et j’ai décidé d’y aller, souligne Mathieu Newcomb. C’est un rêve qui se matérialise pour moi. Huntsville a remporté le titre les deux dernières années. Je prévois m’y rendre en octobre pour le début des entraînements. C’est aussi l’équipe qui attire le plus de spectateurs avec environ 4 800 par match. Entretemps, j’aurai la chance de développer mon entreprise de paysagiste à Ottawa durant l’été.»

Son leadership, ses habiletés et son esprit d’équipe sont des atouts que l’entraîneur de Huntsville a fait valoir à son candidat. Jouer au golf gratuitement, un logement et de la nourriture fournis, ainsi qu’un salaire adéquat ont su convaincre Mathieu Newcomb de tenter sa chance. Il voit dans cette occasion un premier pas vers un contrat dans la Ligue de Côte de l’Est ou encore en Europe.

«Il m’a dit que ses recherches avaient conclu que j’étais une bonne personne qui pourra aider l’équipe, raconte Mathieu Newcomb. Je veux y aller pour vivre l’expérience pour une année et ensuite, je verrai ce qui se passera. Je pourrais jouer en Europe ou ailleurs. J’ai complété mon diplôme en finances et j’ai le temps d’essayer cette aventure. Je suis bien heureux de mes années avec les Gee Gees de l’Université d’Ottawa et je n’ai aucun regret d’avoir pris cette route. Mon travail comme paysagiste sera bon pour mon entraînement. Je travaille à l’extérieur, je porte des briques et je nivelle du terrain. Je devrai améliorer mon cardio en vue de la prochaine saison. Je pratique un peu des poids et haltères, je fais de la course et de l’entraînement au gymnase. Je ne connais pas vraiment personne à Huntsville, sauf Scott Trask, ancien des Wildcats de Moncton, qui a joué là cette année. Je ne sais pas s‘il sera de retour l’an prochain.»

En saison régulière, Huntsville avait terminé au troisième rang du classement. L’équipe a réalisé une fiche de 27 victoires, 14 défaites, 3 défaites en prolongation et 2 en tirs de barrage, pour 59 points, soit 12 de moins que la première position. La saison a été écourtée en raison de la pandémie.

À la fin de chaque saison, les formations de la Ligue doivent soumettre une liste de joueurs qu’ils veulent protéger en vue de la prochaine campagne. L’entraîneur Glenn Detulleo a protégé six joueurs avants, le même nombre de défenseurs et un gardien en vue de la campagne 2020-21. Le circuit permet aux équipes de négocier avec ces joueurs et ils ne peuvent négocier avec aucune une autre équipe de la ligue comme agent libre. Ils peuvent cependant négocier avec une équipe d’un autre circuit. Les joueurs non protégés peuvent signer avec leur équipe de la dernière saison après le 1er août. Le gardien Max Milosek, membre de la deuxième équipe étoile de la ligue l’an dernier et le meilleur compteur du Havoc, Rob Darrar (19-26=45 points), sont deux joueurs protégés. Le nom de Scott Trask n’y figure pas.

Mathieu Newcomb et Kyle Ward, deux coéquipiers depuis environ huit ans avec Ottawa et Dieppe, ont fondé une entreprise de paysagiste dans la région d’Ottawa et les affaires vont bien. Ils installent surtout des briques qui s’emboîtent l’une dans l’autre et tous les travaux pour embellir les propriétés. L’aventure de hockeyeur professionnel est toujours attrayante. Un autre Acadien, Michael Poirier, a signé un contrat pro la semaine dernière et jouera en Écosse, la prochaine saison, dans la Ligue professionnelle élite. Il s’alignait aussi avec les Gee Gees d’Ottawa.

-30-

Photo Mathieu Newcomb (courtoisie)

  • Nombre de fichiers 2
  • Date de création 29 juin, 2020
  • Dernière mise à jour 29 juin, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article