L'Ontario va dévoiler son plan de retour en classe la semaine prochaine

ÉMILIE PELLETIER

Initiative de journalisme local — Le Droit

«Les élèves seront de retour en classe», a assuré mercredi le premier ministre ontarien Doug Ford, promettant que son ministre de l’Éducation Stephen Lecce dévoilera, en début de semaine prochaine, le plan pour le retour en classe. 

Le plan doit inclure des détails sur la ventilation et les protocoles sanitaires, qui devront être mis en place dans les écoles de l’Ontario, selon le premier ministre Ford.

Ce dernier a assuré, en début de semaine, que les élèves de la province seront de retour sur les bancs d’école dès septembre. «Je conduirai moi-même l’autobus s’il le faut», s’était-il exclamé. 

Directives

Mardi, le médecin hygiéniste en chef de l’Ontario, le Dr Kieran Moore, a dévoilé des directives liées à de futures éclosions de COVID-19 en milieu scolaire. 

Les élèves de 12 ans et plus et le personnel entièrement vaccinés qui entreront en contact prolongé avec une personne ayant reçu un résultat positif à la COVID-19 pourront retourner à l’école dès qu’ils recevront un résultat négatif au test de dépistage.

Pour les personnes admissibles à la vaccination qui ne sont pas pleinement immunisées, les règles seront différentes. 

Celles-ci devront se soumettre à un premier test de dépistage et se placer en quarantaine pour un minimum de dix jours, en attendant leur résultat.

Après environ sept jours d’isolement, les personnes non vaccinées devront subir un second test de dépistage et dépendamment du résultat, pourraient devoir demeurer en quarantaine pendant une période allant jusqu’à 20 jours. 

Appel aux parents

Le Dr Moore a lancé un appel aux parents d’élèves qui ont entre 12 et 17 ans, les implorant de se faire vacciner cette semaine. 

La période pour une vaccination complète avant la rentrée scolaire en septembre est presque écoulée, a noté le médecin hygiéniste en chef de la province.

Un peu plus de 64% des jeunes âgées de 12 à 17 ans ont reçu leur première dose et 42% ont reçu leurs deux doses. 

Le Dr Kieran Moore a fait savoir que la province travaille sur un plan de vaccination des enfants de 12 ans et moins, une fois approuvée. 

Il a aussi indiqué que le plan qui sera dévoilé par le ministre Lecce pourrait inclure le port du masque. 

Vaccination

Tout comme le premier ministre Ford, le médecin hygiéniste ne juge pas nécessaire l’imposition de la vaccination obligatoire pour les élèves et les enseignants de la province, du moins pour l’instant. 

À ses dires, le taux d’immunisation parmi les personnes admissibles est relativement élevé, avec près de 80% de ces individus ayant reçu au moins une dose. 

La pression monte toutefois chez les groupes d’opposants politiques pour la vaccination obligatoire des travailleurs de la santé et d’autres travailleurs essentiels, tels que les enseignants.

L'Association des infirmières et infirmiers autorisés de l’Ontario a justement appuyé récemment la vaccination obligatoire pour les travailleurs de l’éducation. 

«Nous nous attendons à une hausse au cours de l’automne», a noté mercredi la ministre de la Santé Christine Elliott à propos des éclosions de COVID-19, en s’adressant aux médias.

  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 28 juillet, 2021
  • Dernière mise à jour 28 juillet, 2021
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article