L’Ontario permet une deuxième dose du vaccin d'AstraZeneca

ÉMILIE PELLETIER

Initiative de journalisme local — Le Droit

L’Ontario annonce vendredi que l’administration des deuxièmes doses du vaccin d’AstraZeneca contre la COVID-19 peut reprendre, dix jours après l’avoir suspendue. 

Au cours de la semaine du 24 mai, et pour une durée limitée, les personnes qui ont reçu leur première dose du vaccin d’AstraZeneca entre le 10 et le 19 mars pourront choisir de réduire l’intervalle entre leurs deux doses de dix semaines. 

Ces Ontariens peuvent opter pour cet intervalle posologique réduit sur présentation d’un «consentement éclairé». 

« La décision de recevoir la deuxième dose du vaccin d’AstraZeneca à l’intervalle de 10 semaines est sûre et procure une protection élevée contre la COVID-19. »

David Williams, médecin hygiéniste en chef de l’Ontario

Les personnes admissibles, principalement dans les régions de Toronto, de Windsor et de Kingston, sont priées de contacter la pharmacie ou la clinique médicale où elles ont reçu leur première dose pour prendre rendez-vous. 

Les Ontariens qui n’ont pas reçu leur première dose d’AstraZeneca entre le 10 et le 19 mars pourront eux aussi recevoir leur deuxième dose de ce vaccin, mais dans l’intervalle recommandée de 12 semaines.

En attente

La province attend toujours les recommandations du Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) quant à l’administration des vaccins mRNA (ARN messager) pour la deuxième dose chez les individus ayant reçu l’AstraZeneca comme première dose. «Quand ce sera le cas, tous ceux qui ont reçu une première dose d’AstraZeneca recevront soit l’AstraZeneca ou le vaccin mRNA comme deuxième dose.»

Selon la santé publique de l’Ontario, approximativement 55 000 doses de ce vaccin expirent le 31 mai.

  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 21 mai, 2021
  • Dernière mise à jour 21 mai, 2021
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article