Les Préliminaires de papier

La première pièce de Xavier Lord-Giroux est enfin disponible sous format papier. Publié par la maison d’édition Présence Francophone, l’ouvrage est une fierté pour le dramaturge, qui peaufine sa prochaine pièce, L’acte d’apostasie.

Lambert Baraut-Guinet
IJL – Réseau.presse – L’Aquilon

La pièce avait suscité en 2018 un vif intérêt dans la communauté franco-canadienne. À l’occasion d’une soirée conjointe de l’Association Franco-Culturelle de Yellowknife et de la maison d’édition Présence francophone, l’auteur a pu enfin la présenter au public dans son format papier.

La pièce, dont la rédaction « a commencé pendant le procès Ghomeshi », confie l’auteur, parle des victimes d’abus qui entretiennent des relations avec leurs agresseurs.

« Ça m’a permis de comprendre des choses, d’écrire un poème, puis des monologues, et enfin de produire une pièce qui s’appelle donc Les Préliminaires, dans le format qu’on lui connait aujourd’hui. »

À l’époque, le dramaturge vit à Fredericton, au Nouveau-Brunswick. De son aveu, « il n’y a pas vraiment de pratique théâtrale professionnelle en français » dans cette communauté. Il monte donc lui-même le projet, met en lecture son texte, qui sera d’ailleurs présenté à l’émission de radio nationale Plus on est de fous, plus on lit !, puis traduit en anglais sous le nom Foreplay.

Juste avant son départ pour les Territoires du Nord-Ouest et Yellowknife, il met d’ailleurs en scène lui-même son œuvre, dans ce qu’il explique être un pied de nez étonnant, car « la pièce met elle-même en scène un personnage qui s’en va s’établir dans le Grand Nord, et se passe la nuit avant son départ ».

Et comme s’il suivait les traces de son personnage donc, c’est à Yellowknife qu’il va rencontrer la maison d’édition qui l’aidera à adapter son texte au papier. Un défi pourtant, car le sujet, profond et violent, et le ton souvent cru, n’ont pas facilité la tâche au dramaturge : « La pièce parle de sexualité, de rapport au corps ; ce ne sont pas des sujets où l’on ose encore trop aller dans la francophonie canadienne. »

Une affaire de calendrier, aussi, vient bloquer l’affaire. Pour de nombreuses maisons d’édition, la publication doit arriver avant la production sur scène. Difficile, donc, pour une pièce déjà produite, et déjà récompensée. Une impasse donc, jusqu’à ce que le chemin de Xavier Lord-Giroux croise celui de la maison d’édition Présence francophone, qui s’empare du projet et le mène à bien, preuve en est cette soirée du 10 mars.

Très fier de la publication et de l’objet papier, Xavier Lord-Giroux évoque une succession de « moments irréels » tout au long de l’écriture et du processus, qu’il juge plus collectif qu’individuel.

Il ne reste cependant pas attaché à ce projet, et a déjà commencé à parfaire sa prochaine pièce. Une pièce appelée L’acte d’apostasie, et « qui s’intéresse au rapport qu’on entretient au sacré dans la famille, à la notion de laïcité dans l’espace privé ».

Le texte a déjà été mis en lecture et récompensé par le Prix d’excellence de la Fondation pour l’avancement du théâtre francophone au Canada.

  • Nombre de fichiers 2
  • Date de création 18 mars, 2022
  • Dernière mise à jour 18 mars, 2022

Laisser un commentaire

error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article