Les mères particulièrement affectées par la pandémie

Émilie Pelletier

[email protected]

Initiative de journalisme local

Queen’s Park

TORONTO — Les mamans ont été particulièrement affectées par la pandémie de COVID-19. Le gouvernement ontarien en fait-il suffisamment pour les soutenir ?

« Les femmes ont été touchées de manière disproportionnée par cette pandémie. »

En entrevue avec Le Droit, la porte-parole néo-démocrate du dossier de la Condition féminine Jill Andrew souligne que ce sont majoritairement des femmes qui sont au front de la lutte contre la COVID-19, soit les enseignantes, les travailleuses de la santé comme les préposées aux bénéficiaires et les infirmières, de même que les travailleuses de la vente au détail. 

Là-dessus, la ministre associée déléguée au dossier de l’Enfance et à la Condition féminine Jill Dunlop est d’accord. « Les femmes sont hautement représentées dans les régions qui ont été plus durement frappées par la pandémie. »

« Et selon nos recherches, les femmes noires et les mères noires sont encore plus au premier plan de cette pandémie, et ce sont elles qui ont été majoritairement affectées », renchérit la députée Jill Andrew. 

« Ces parents sont tellement stressés, puisqu’ils doivent naviguer à travers leur emploi, que ce soit en télétravail, au bureau, dans une usine, dans un entrepôt, en foyers de soins de longue durée, à l’hôpital. Nous savons que les emplois à faible revenu et ceux qui sont situés dans des lieux de contacts étroits sont occupés majoritairement par des personnes racialisées. Ces gens doivent gérer leur travail, en plus de leurs enfants qui font l’école à la maison. »

La plupart des préposées aux bénéficiaires ayant perdu la vie aux mains de la COVID-19 étaient des femmes racialisées, et nombreuses, « si ce n’est pas chacune d’entre elles », étaient des mères de famille, note la néo-démocrate. 

« Ces travailleuses essentielles, qui prennent soin de nos aînés, de nos enfants, travaillent aussi sans un programme robuste de jours de congés de maladie payés. Un programme de trois jours, ce n’est pas un programme. »

Après plus d’un an de pression des partis d’opposition, le gouvernement Ford a récemment mis en place un programme pour offrir aux Ontariens malades trois jours de congés payés. 

Même si trois jours sont considérés comme insuffisants par plusieurs, incluant la députée Andrew, la ministre Dunlop réitère que le programme créé par la province peut être jumelé au programme déjà existant du gouvernement fédéral. 

Éducation

La députée du NPD ontarien indique que les parents sont frustrés « que le gouvernement Ford n’ait pas pris les mesures nécessaires pour rendre les écoles plus sécuritaires ».

Le NPD demande depuis longtemps que chaque classe soit limitée à une moyenne de 15 élèves et qu’un plan de dépistage efficace soit implanté dans les écoles. 

Néanmoins, Jill Dunlop se veut rassurante : « Je peux assurer aux parents que nous écoutons les conseils du médecin hygiéniste en chef de l’Ontario pour être certains que les élèves sont en sécurité en classe. »

Celle-ci rappelle que son gouvernement a créé un plan de 1,6 milliard $ dans le dernier budget provincial pour protéger les écoles contre la COVID-19. 

Jill Andrew déplore par ailleurs l’absence d’un système de garde d’enfants abordable en Ontario. « Donc avec la garde d’enfants indisponible, c’est encore plus difficile pour les mères et les mères racialisées, notamment. Si vous ne pouvez pas vous permettre de faire garder vos enfants, comment êtes-vous censé participer au marché du travail ? »

La ministre associée déléguée au dossier de l’Enfance et à la Condition féminine répond : « Nous sommes tous d’accord que nous avons besoin d’un système de garde d’enfants abordable et accessible. Nous nous efforçons d’offrir aux familles des services flexibles, parce que chaque famille a des besoins différents. »

Elle souligne que son gouvernement a récemment annoncé 30 000 nouveaux espaces en garderies pour les enfants de la province. 

  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 8 mai, 2021
  • Dernière mise à jour 7 mai, 2021
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article