Le temps des Fêtes : une tradition d’entraide

Le temps des Fêtes : une tradition d’entraide

L’esprit de Noël devra faire son entrée à Orléans d’une tout autre manière cette année. La pandémie aura eu raison des traditionnelles festivités de la banlieue, dont le classique défilé en lumière le long du boulevard Saint-Joseph. Les organisateurs ne baissent toutefois pas les bras : ce sera de manière virtuelle — et au volant de leur voiture — que les résidents pourront faire preuve d’entraide et de générosité à l’occasion du temps des Fêtes.

_______________________

Rebecca Kwan — Initiative de journalisme local – APF – Ontario

Pas question de tirer sa révérence, mais le défilé en lumière marchera au son d’un autre tambour cet hiver.

Faute de pouvoir se rassembler pour accueillir le père Noël à Orléans, l’Association des pompiers professionnels d’Ottawa, la banque coopérative Frontline Credit Union, le Service des incendies d’Ottawa et l’Armée du Salut ont uni leurs forces pour perpétuer cette tradition vieille de près de 20 ans en mettant sur pied une collecte de fonds virtuelle.

Une exposition statique pour les automobilistes est également prévue le 5 décembre.

«Plutôt que d’amasser des jouets et des dons monétaires pendant le défilé, nous avons opté pour des solutions conformes aux recommandations de la santé publique», commente Bob Rainboth, président du comité du défilé en lumière.

«Pour mener notre campagne virtuelle, nous nous servons du site GoFundMe. Notre objectif, c’est d’amasser un total de 150 000 $», poursuit-il, optimiste quant aux retombées positives du projet.

Au programme pour les amateurs de magie de Noël, le traditionnel défilé prendra également la forme d’une exposition minimaliste où les véhicules pourront circuler dans le respect des mesures sanitaires.

L’événement se tiendra au parc-o-bus derrière le centre d’achat Place d’Orléans et, tout comme l’initiative virtuelle, aura pour but d’amasser des fonds et des jouets pour les familles dans le besoin.

Les dons monétaires récoltés serviront à l’achat de jouets qui seront ensuite offerts à l’organisme Toy Mountain. Cette méthode s’annonce efficace et sécuritaire, d’après M. Rainboth, comme il n’y aura aucun contact physique entre les donateurs et les jouets qui seront distribués.

Vivre la magie de Noël à l’écran

Même son de cloche pour l’emblématique village de Noël orchestré par le Club des Lions de Gloucester Nord, qui avait annuellement pignon sur rue au centre d’achat Place d’Orléans.

Histoire de véhiculer la magie de Noël en toute sécurité, les organisateurs se sont également pliés aux nouvelles exigences. Cette année, les merveilles du village de Noël pourront être admirées de manière virtuelle.

Des souvenirs du village magique pris au fil du temps ont été compilés sous la forme d’une collection de photos et de vidéos. Cet album virtuel met en vedette les petites maisons, les paysages pittoresques et les traditionnels trains électriques que les curieux avaient pour coutume d’admirer en personne.

Cet événement hivernal était non seulement une manière de célébrer le temps des Fêtes en famille, mais des dons étaient aussi collectés pour venir en aide aux plus démunis.

«Bien qu’il nous soit impossible, cette année, de réaliser le village magique tel qu’à l’habitude, les organismes de bienfaisance ont besoin de notre contribution plus que jamais», partage Nancy Wolstenholme, coordinatrice du projet philanthropique.

Le village virtuel est disponible en ligne jusqu’au 2 janvier 2021. La totalité des fonds amassés sera distribuée à une gamme d’organismes communautaires locaux, dont la banque alimentaire du Centre de ressources communautaires Orléans-Cumberland (CRCOC).

Comme à chaque année

De son côté, le CRCOC mène lui aussi ses collectes de fonds de la période des Fêtes avec optimisme.

Luc Ouellette, directeur général du centre, dit avoir dû modifier la façon dont le traditionnel programme de Noël fonctionne, sans toutefois en révolutionner le format.

Cette année encore, comme depuis plus de 30 ans, le centre invite les donateurs à parrainer une famille ou à contribuer à un «arbre des anges», explique-t-il. Toutefois, cette année, toute collecte se fera de manière virtuelle.

«L’an dernier, notre programme de Noël a aidé 952 personnes, dont 259 familles et 410 enfants. Cette année plus que jamais, nous comptons sur des donateurs généreux pour nous aider à faire en sorte que les gens de notre communauté aient de la nourriture et des cadeaux pour le temps des Fêtes», partage avec conviction le directeur général.

-30-

BP :

  • IJLO_Noël Orléans_Bob Rainboth_Cr. Courtoisie : En plus d’être conseiller scolaire pour le secteur Innes, Bob Rainboth est président du comité du défilé en lumière. (Crédit : Courtoisie)
  • IJLO_Noël Orléans_CROC_Cr. Rebecca Kwan : Situé au 240 boulevard Centrum, le Centre de ressources communautaires Orléans-Cumberland tient son programme de Noël de manière virtuelle cette année. (Crédit : Rebecca Kwan)
  • IJLO_Noël Orléans_Luc Ouellette_Cr. Courtoisie : Luc Ouellette est le directeur général du Centre de ressources communautaires Orléans-Cumberland. (Crédit : Courtoisie)
  • Nombre de fichiers 4
  • Date de création 7 décembre, 2020
  • Dernière mise à jour 7 décembre, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article