Le Pays de la Sagouine bonifie son contenu pour les anglophones

Le Pays de la Sagouine bonifie son contenu pour les anglophones

Pour un deuxième été consécutif, les principales attractions touristiques du Nouveau-Brunswick doivent s’adapter en vue d’une saison difficile. L’une des principales attractions du Sud-Est de la province, le Pays de la Sagouine, a même décidé d’offrir davantage de contenu aux visiteurs anglophones, qui ont presque totalisé la moitié des visiteurs l’an dernier. Plusieurs ont tout de même bon espoir de pouvoir accueillir des touristes d’ailleurs au pays avant la fin de l’été.
_______________________

Steve Legault

IJL – Réseau.Presse – Le Moniteur Acadien

Il y a une dizaine de jours, CBC rapportait que les visiteurs anglophones, qui composaient environ 10 % de la clientèle totale du Pays de la Sagouine avant la pandémie, ont représenté 40 % des visiteurs l’an dernier.

Le Pays de la Sagouine a donc décidé de bonifier son contenu dédié aux anglophones cet été en ajoutant quatre spectacles en anglais par jour aux tours guidés en anglais déjà disponibles.

«Il y a eu beaucoup de visiteurs anglophones l’an dernier et plusieurs disaient que c’était la première fois qu’ils visitaient. Puisqu’on n’était pas aussi achalandés que d’habitude, on a eu le temps de leur parler aussi», raconte Monique Poirier, directrice générale et créative adjointe du Pays de la Sagouine.

La saison estivale 2021 du Pays de la Sagouine débutera le 27 juin pour se terminer le 5 septembre.

Une programmation bonifiée pour les tout-petits

Monique Poirier souligne que ce n’est pas la première fois que du contenu est adapté pour le public anglophone. Lorsque Viola Léger était encore interprète de la Sagouine, des soupers-spectacles étaient offert en anglais avec un texte adapté. De plus, des visites guidées ont pratiquement toujours été offertes en anglais.

«Cette année, on va offrir des spectacles avec deux de nos artistes : Abel Cormier, connu sous le nom de Walk Alone, notre violoneux qui est ici pratiquement depuis le début du Pays de la Sagouine ; et aussi Émilien Cormier, un jeune comédien-musicien qui joue le personnage de Thaddée. Ce sera un spectacle avec une composante théâtre/monologue et une composante musique qui va durer environ 35-40 minutes», précise Monique Poirier.

Ces spectacles s’ajouteront aux quatre spectacles quotidiens présentés en français, aux quatre spectacles quotidiens pour les enfants ainsi qu’aux soupers-spectacles prévus dans la saison estivale, qui mettront en vedette des habitués comme Hert LeBlanc, Rhéal LeBlanc et Troiselles.

De plus, une programmation spéciale pour les enfants est en préparation, alors que le Pays de la Sagouine accueillera Roland et Monsieur Crapaud et Féeli Tout pour divertir les tout-petits.

Monique Poirier se réjouit des bonnes nouvelles annoncées récemment par le gouvernement du Nouveau-Brunswick en ce qui a trait au processus de déconfinement à venir, mais la directrice générale demeure quand même réaliste : «Avec les annonces de la semaine dernière et le possible relâchement en été, on n’est pas du tout dans la même ambiance que l’an passé, on a le vent dans les voiles! C’est vraiment encourageant, mais dans un autre sens on a tellement été chamboulés dans cette pandémie qu’on ne veut pas trop se réjouir vite.»

S’adapter à la nouvelle clientèle

Avec la saison estivale 2020 qui a été très difficile pour l’industrie touristique du Nouveau-Brunswick, les exploitants ont dû trouver de nouvelles stratégies et s’adapter à la nouvelle clientèle.

La présidente et directrice générale de l’Association de l’industrie touristique du Nouveau-Brunswick (AITNB), Carol Alderice, se réjouit que plusieurs entreprises néo-brunswickoises aient réussi à tirer leur épingle du jeu : «Les exploitants doivent s’adapter à la situation. Je parlais à quelqu’un de Saint-Andrews cet hiver et on me disait que le mois d’août avait été bon, notamment en raison des visiteurs francophones qui étaient plus nombreux que jamais! Il faut absolument s’adapter à la clientèle parce que le tourisme a changé et je suis sûre que ça va demeurer différent après la pandémie.»

À l’instar de l’été dernier, le gouvernement du Nouveau-Brunswick offre depuis le 27 mai et jusqu’au 31 octobre 2021 le Programme d’incitation au voyage Explore NB, qui encourage les résidents du Canada atlantique à voyager et dépenser au Nouveau-Brunswick. Le programme offre un remboursement maximal de 20 % sur des dépenses maximales de 1000 $ comprenant l’hébergement, la nourriture, les boissons, les activités et les voyages au N.-B..

Le programme a connu un immense succès l’an dernier. Carol Alderdice croit qu’il pourra à nouveau aider les entreprises locales, mais que cela ne sera pas suffisant : «C’est sûr que ce ne sera pas assez juste avec les provinces de l’Atlantique, parce que ce n’était pas assez l’an dernier. C’est pour ça qu’on est excités de voir les provinces ouvrir de nouveau possiblement cet été! Lorsque j’ai entendu le premier ministre Higgs dire le 2 août pour le reste du Canada, j’avais la larme à l’œil», lance-t-elle en riant.

Le Nouveau-Brunswick prévoit un passage à la phase verte le 2 août prochain, à condition que 75 % des Néo-Brunswickois âgés de 12 ans et plus aient reçu leur deuxième dose du vaccin. Pour l’industrie du tourisme de la province, c’est enfin une lueur d’espoir.

-30-

Photos :

0607 IJL Moniteur Acadien_Tourisme Pays Sagouine_Carol Alderdice_Cr. Courtoisie AITNB : Carol Alderdice, présidente et directrice générale de l'Association de l'industrie touristique du Nouveau-Brunswick. (Crédit : Courtoisie AITNB)

0607 IJL Moniteur Acadien_Tourisme Pays Sagouine_Monique Poirier_Cr. Courtoisie : Monique Poirier, directrice générale et créative adjointe du Pays de la Sagouine. (Crédit : Courtoisie)

  • Nombre de fichiers 3
  • Date de création 11 juin, 2021
  • Dernière mise à jour 10 juin, 2021
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article