Le bénévolat mis en lumière : une reconnaissance bien méritée

 

Le bénévolat est mis à l’honneur grâce à la nouvelle campagne médiatique de Volunteer Bénévole Yukon (VBY) et au Prix du bénévole de l’année de l’Association franco-yukonnaise (AFY).

Marie Mounier

IJL – Réseau.Presse – L’aurore boréale

 

Tout du long du mois de mars et jusqu’à la Semaine de l'action bénévole, qui aura lieu du 18 au 24 avril 2021, Volunteer Bénévole Yukon publie dans les médias des photos et des témoignages de bénévoles de divers organismes yukonnais pour leur nouvelle campagne « Vous pourriez être surpris de voir jusqu’où le bénévolat pourrait vous mener ». Une mise en lumière faite aussi par l’Association franco-yukonnaise (AFY), qui remettra son Prix du bénévole de l’année durant la même semaine d’avril.

Une reconnaissance nécessaire du bénévolat face à la pandémie

Pour Volunteer Bénévole Yukon, cette campagne est surtout une façon de mettre de l’avant le travail des bénévoles afin de les remercier. En effet, malgré la pandémie, les différents organismes à but non lucratif du Yukon ont continué d’œuvrer pour les intérêts du territoire et de sa population. « Chaque association a su s’adapter aux mesures en vigueur et c’est pour cela que nous avons souhaité remercier leur engagement », allègue Yuuri Daiku, qui a travaillé pour VBY à la mise en place générale de la campagne de 2021.

C’est le cas du francophone RP Singh, autrefois bénévole au Yukon, mais n’ayant pas pu revenir dernièrement dans le territoire : « Grâce à la possibilité d’être en ligne, j’ai pu continuer à aider à distance. C’est un réconfort en attendant d’être à nouveau physiquement présent. » C’est ainsi qu’il a pu participer à la campagne et faire part de son expérience auprès de divers organismes, tels que l’Association franco-yukonnaise, tout en résidant à Winnipeg.

Un souhait de reconnaissance partagée par l’Association franco-yukonnaise avec son Prix du bénévole de l’année. Une façon pour l’organisme de « rendre hommage à une personne qui a, grâce à son engagement bénévole, contribué à la vitalité de la communauté franco-yukonnaise de façon remarquable », peut-on lire sur la page Internet de l’évènement.

Une vingtaine de personnes ont été proposées en 2021. « C’est une amélioration après 2020 qui aura été ralentie par le coronavirus », explique Marjolène Gauthier, agente de projets pour les relations communautaires et communications de l’AFY.

Un gros plan sur le bénévolat par les bénévoles

Ce sont les membres des diverses associations qui ont majoritairement participé au développement de la campagne de VBY, entre autres avec la réalisation des entrevues, la retranscription écrite des témoignages et la prise de photos.

Ainsi, les bénévoles ont pu partager leurs parcours, mais aussi exprimer ce que représentait le bénévolat pour eux. « Faire partie d’une association, ce n’est pas seulement aider les autres, mais c’est aussi apprendre, rencontrer du monde, participer à la vie de la communauté », raconte avec enthousiasme Yuuri Daiku. Un discours soutenu par les bénévoles qui souhaitent partager avec le public ce que leur expérience leur a apporté. « En plus de pouvoir montrer la magie et les valeurs du bénévolat, j’espère qu’on va pouvoir créer une connexion avec les gens et qu’ils prendront alors, à leur tour, le pas », ajoute RP Singh.

Un éclairage sur le bénévolat francophone

La campagne de Volunteer Bénévole Yukon souhaite de plus présenter les associations du territoire dans leur diversité. Big Brothers Big Sisters of Yukon et le Centre des arts seront par exemple mis à l’honneur. Malgré tout, les organismes et bénévoles francophones restent faiblement représentés : « RP Singh est le seul francophone qui fait du bénévolat pour VBY cette année », admet  Bruno Bourdache, directeur général de VBY.

Un aspect de la campagne que son organisateur désire voir évoluer dans les prochaines années : « J’espère que nous pourrons plus inclure par la suite les francophones et les autochtones », déclare Yuuri Daiku. Cependant, il est toujours possible pour un organisme de se joindre au projet et de contacter VBY afin de faire partie de la campagne.

C’est l’Association franco- yukonnaise qui permettra aux volontaires francophones d’être mis.es en valeur pour leur engagement avec le Prix du bénévole de l’année 2021. Le ou la lauréat.e recevra la récompense lors de la Soirée des bénévoles, qui aura lieu en ligne pendant la Semaine de l’action bénévole en avril. De plus, la personne choisie sera proposée par l’AFY au Concours des bénévoles de l’année de la Ville de Whitehorse, afin d’assurer que la francophonie y soit représentée. Autant de bonnes raisons de donner de son temps et de son énergie et de rejoindre à son tour un organisme bénévole yukonnais.

 

 

-30-

 

 

Photos

 

Photo 1 : RP Singh est un professionnel de la voix. Grâce à ses talents et connaissances, il a donné bénévolement une formation à l’enregistrement d’annonces audios par le biais de Volunteer Bénévoles Yukon. (Crédit : Stephen Anderson-Lindsay)

 

Photo 2 : Yuuri Daiku travaille chez Volunteer Bénévoles Yukon depuis environ quatre ans et demi. Cette année, c’est la première fois qu’il s’occupe de la campagne qu’il espère pouvoir faire évoluer d’année en année afin d’inclure plus de francophones et d’autochtones. (Crédit : Marie Mounier)

 

Photo 3 : Le magasin de friperie de Whitehorse sera représenté lors de la campagne Volunteer Bénévoles Yukon. (Crédit : Photo fournie)

 

 

 

  • Nombre de fichiers 3
  • Date de création 16 avril, 2021
  • Dernière mise à jour 16 avril, 2021
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article