La mairesse de Cornwall démissionne

La mairesse de Cornwall démissionne

ÉMILIE PELLETIER

Initiative de journalisme local — Le Droit

Bernadette Clement a démissionné sans délai de son poste de mairesse de Cornwall, dans l’Est ontarien, pour devenir membre du Sénat du Canada.

Mairesse de la municipalité la plus populeuse de l’Est ontarien, Bernadette Clement a été choisie par le premier ministre Justin Trudeau et nommée par l’administrateur du gouvernement fédéral pour représenter l’Ontario au Sénat, a fait savoir l’ex-avocate, mardi.

«Je suis très honorée par ce choix, et par la confiance que le premier ministre a en moi, mais en même temps, c’est difficile. Je ne suis pas une personne qui quitte très facilement», a admis Bernadette Clement, en entrevue avec Le Droit.

Une première

En 2018, Mme Clement est devenue la première femme noire à occuper le poste de mairesse en Ontario et la première femme mairesse à Cornwall. 

Elle a exercé trois mandats comme conseillère municipale, et pratique le droit depuis 1991. 

Bernadette Clement deviendra la septième personne noire nommée au Sénat du Canada depuis que la première, la sénatrice Anne Cools a été nommée en 1984.

Elle sera aussi la quatrième femme noire à y siéger.

Autre nominations

Mme Clement et les deux autres membres, Hassan Yussuff et James Quinn, eux aussi nommés pour remplir des postes vacants au Sénat, «sont des fonctionnaires exemplaires et des chefs de file dans leur communauté», a noté le premier ministre Justin Trudeau. 

«Ils ont consacré leur carrière à améliorer le sort des gens. Je suis impatient de travailler avec eux ainsi qu’avec tous les sénateurs afin de poursuivre notre combat contre la pandémie mondiale de COVID-19, de prendre les mesures nécessaires à notre relance et de rebâtir un pays plus résilient et inclusif pour tous.»

Qui remplacera la mairesse? 

Le conseil municipal décidera comment combler le poste vacant lors de la prochaine réunion du 28 juin.

Le conseil doit décider dans les 60 jours s’il doit nommer une personne pour combler le poste vacant ou tenir une élection partielle, en vertu de la Loi sur les municipalités, mais Mme Clement croit fortement que le conseil n’a pas l’intention de tenir une élection partielle. 

Un conseiller par mois assumera le poste de maire suppléant jusqu’à ce qu’un nouveau maire soit nommé ou élu. 

C’est le conseiller Todd Bennett qui est le maire suppléant pour le mois de juin et présidera donc la réunion du 28 juin. 

  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 22 juin, 2021
  • Dernière mise à jour 22 juin, 2021
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article