Investissement majeur pour le logement sur le territoire

Le gouvernement fédéral a récemment annoncé un financement de près de 10 millions de dollars pour la création rapide de logements qui seront situés dans les communautés d’Iqaluit, de Gjoa Haven et de Kugluktuk.
__________
Karine Lavoie
IJL – Réseau.Presse – Le Nunavoix

Suite à l’augmentation des besoins en termes de logements abordables ainsi qu’à la croissance de l’itinérance causées par la pandémie de la COVID-19, le gouvernement fédéral a lancé en octobre 2020 l’Initiative pour la création rapide de logements (ICRL), un programme de 1 milliard de dollars qui vise à répondre aux besoins urgents des personnes vulnérables en matière de logement.

Au Nunavut, cet engagement se traduit par l’annonce d’un investissement de près de 10 millions de dollars visant la création d’environ 24 logements abordables. De ce montant, ce sont 5 millions de dollars qui serviront à la construction de neuf nouveaux logements dans la capitale nunavoise alors qu’une somme de 4,9 millions de dollars servira à construire deux quintuplex à Gjoa Haven et un troisième à Kugluktuk, créant ainsi 15 logements supplémentaires.

« Le financement annoncé dans le cadre de l’Initiative pour la création rapide de logements contribuera grandement à répondre aux besoins les plus pressants en fournissant rapidement environ 24 nouveaux logements abordables à des personnes et des familles vulnérables au Nunavut afin de les garder en sécurité. C’est l’un des moyens par lesquels nous veillerons à ce que personne ne soit laissé pour compte. C’est la Stratégie nationale sur le logement à l’œuvre », a déclaré Ahmed Hussen, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social et ministre de la Société canadienne d’hypothèques et de logement, lors de l’annonce de cet investissement le 3 août dernier.

Augmenter l’offre de logements abordables

Dans la capitale, les travaux de construction qui doivent préalablement être approuvés par la SCHL avant le 31 août 2021 devraient débuter le 31 décembre 2021. En vertu des exigences du financement, ces nouveaux logements se doivent d’être occupés rapidement, soit dans un délai de 18 mois suivant la date de début du projet. « Le droit fondamental au logement est essentiel à la santé, à la sécurité et au bien-être des Iqalummiut. Ces efforts constituent une étape positive vers des solutions durables à long terme et s’inscrivent dans le cadre des travaux en cours du groupe de travail de la Ville sur le logement abordable », déclare Janet Pitsiulaaq Brewster, mairesse adjointe d’Iqaluit.

En réaction à cette annonce, la Chambre de commerce d’Iqaluit dit partager l’enthousiasme de tous face à cette annonce : « Les possibilités d’emploi et de formation sont vitales pour l’avancement du Nunavut; tout comme la construction de logements abordables. La pénurie de logements affecte tous les domaines de la vie ici, des soins de santé aux entreprises qui peuvent avoir des difficultés à recruter et à retenir du personnel en raison du manque d’endroits sûrs et à prix raisonnables où vivre », affirme Gabby Fuentes-Morrill, présidente de la Chambre de commerce d’Iqaluit, en précisant souhaiter que d’autres initiatives de la sorte aient lieu dans un avenir proche.

Surmonter les embûches

Le coût élevé des matériaux de construction demeure un obstacle de taille pour la concrétisation de tels projets au Nunavut.

Évoquant le fait qu’il devait payer 30 % de plus pour le bois d’œuvre qu’il y a un an et que les coûts de l’acier, des cloisons sèches et de l’isolation ont également augmenté, le gouvernement du Nunavut a annoncé en mai dernier que la construction de dizaines de logements prévus pour l’année en cours n’irait pas de l’avant : « Malheureusement, le coût élevé de la construction n’est pas un phénomène nouveau. De nombreux facteurs s’ajoutent aux défis de faire des affaires ici, y compris la pandémie de la COVID-19 », explique Gabby Fuentes-Morrill.

La présidente de la Chambre de commerce d’Iqaluit est néanmoins confiante quant à la concrétisation du projet : « Le Nunavut a la chance d’abriter certaines des personnes les plus résilientes et les plus stratégiques au Canada, qui ont surmonté ces défis à maintes reprises. Avec une bonne équipe travaillant fort ensemble, nous sommes optimistes que ce projet ira de l’avant et apportera des changements positifs pour les Iqalummiut », conclut Gabby Fuentes-Morrill.

-30-

Photo 1
Crédit : Page Facebook de la Ville d’Iqaluit
Légende
La mairesse adjointe d’Iqaluit Janet Pitsiulaaq Brewster (centre) a été rejointe pour l’annonce par le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, Ahmed Hussen (droite) ainsi que la ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, Catherine McKenna (gauche).

Photo 2
Crédit : Ivo Vigouroux
Légende
La crise du logement est un enjeu qui persiste au Nunavut.

  • Nombre de fichiers 3
  • Date de création 3 septembre, 2021
  • Dernière mise à jour 27 août, 2021
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article