Garderies à 10$: l’Ontario juge l’offre du fédéral insuffisante et non viable

  • Version
  • Télécharger 4
  • Taille du fichier 8.52 KB
  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 15 novembre, 2021
  • Dernière mise à jour 15 novembre, 2021

Garderies à 10$: l’Ontario juge l’offre du fédéral insuffisante et non viable

ÉMILIE PELLETIER

Initiative de journalisme local — Le Droit

Le ministre de l’Éducation Stephen Lecce a affirmé, lundi, que selon les calculs de son équipe, le montant qu’offre le gouvernement fédéral pour les garderies à 10$ ne serait pas viable, en Ontario.

Stephen Lecce juge que l’offre d’Ottawa ne serait pas suffisante pour permettre de diminuer le coût des services de garde à 10$ par jour. 

L’Ontario est l’une des deux dernières provinces, avec le Nouveau-Brunswick, à ne pas avoir encore signé d’entente avec le gouvernement fédéral à propos des garderies à 10$ par jour. 

Le gouvernement albertain a conclu une entente avec Ottawa, dimanche, devenant la septième province canadienne à le faire. 

Ces négociations avec les provinces sont issues de la promesse du gouvernement de Justin Trudeau d’octroyer 30 milliards $ pour la création d’un programme de garderies. 

En échange, les provinces qui ont accepté l’entente se sont engagées à réduire de moitié les frais moyens de garde d’enfants dans les centres sans but lucratif d’ici la fin de 2022, avec comme but ultime de réduire tous les frais de garde d’enfants à une moyenne de 10$ par jour d’ici cinq ans.

Or, Ottawa affirme être toujours dans l’attente d’un plan d’action de la part du gouvernement Ford, ou de présentation expliquant comment les 10,2 milliards $ offerts à l’Ontario seront dépensés. 

Le ministre Lecce a rétorqué, lundi, qu’il avait envoyé vendredi une lettre à la ministre fédérale de la Famille, des Enfants et du Développement Karina Gould, responsable des négociations.

Cette dernière a confirmé avoir reçu cette correspondance, qui décrit certaines demandes de la province conditionnelles à une entente, mais elle indique être toujours dans l’attente d’un plan.

À Queen’s Park lundi, le ministre de l’Éducation a soutenu que la campagne électorale fédérale a ralenti les négociations avec Ottawa.

Lecce assure par contre vouloir une bonne entente et que son gouvernement négocie de bonne foi avec le gouvernement de Justin Trudeau. 

Pas équitable

«Nous avons plaidé auprès du gouvernement fédéral et nous allons le faire en insistant beaucoup au cours des prochains jours sur le fait que le programme qu’lis nous ont offert ne constitue malheureusement pas un accord équitable pour les familles ontariennes et pour les perosnnes qui souhaitent que les services de garde soient abordables, mais aussi accessibles pour la prochaine décennie», a lancé Stephen Lecce.

Le ministre indique vouloir éviter que le programme mène les coûts à la hausse, une fois les cinq premières années écoulées. 

Il a affirmé qu’il refuse de signer une entente qui n’assure pas que les coûts de services de garde demeurent faibles de façon permanente. 

Stephen Lecce n’a pas non plus voulu donner d’échéancier face à une possible entente. 

Or, le gouvernement fédéral s’est engagé à offrir un montant total de 8,3 milliards $ annuellement après 2026. 

Le ministre de l’Éducation croit qu’Ottawa n’a pas pris en compte les 3,5 milliards $ déjà dépensés par l’Ontario pour les services à la petite enfance, soit ceux de quatre et de cinq ans. 

Le gouvernement Ford «se traîne les pieds»

La cheffe du NPD Andrea Horwath accuse le gouvernement de traîner les pieds dans ce dossier. 

«Les gens paient des montants exorbitants pour les services de garde. Les familles paient autant que leur hypothèque pour envoyer leurs enfants à la garderie», s’est-elle insurgée.

Le son de cloche est le même au sein du Parti libéral de l’Ontario.

Le député d’Ottawa-Sud John Fraser a constaté que plusieurs familles ottaviennes se déplacent vers l’Outaouais pour profiter des services de garde plus abordables depuis des années, et il espère qu’une entente freine ce phénomène.

Attached Files

FichierAction
Garderies à 10$_ l’Ontario juge l’offre du fédéral insuffisante et non viable.docxTélécharger
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article