FSLD: les employés non vaccinés devront rendre des comptes en Ontario

FSLD: les employés non vaccinés devront rendre des comptes en Ontario

ÉMILIE PELLETIER

Initiative de journalisme local — Le Droit

Chaque membre du personnel des foyers de soins de longue durée (FSLD) de l’Ontario devra dorénavant fournir une preuve de vaccination contre la COVID-19 pour chaque dose. Un employé qui s’y oppose devra fournir une raison médicale documentée pour ne pas être vacciné ou participer à un programme éducatif sur les avantages de la vaccination et les risques de ne pas être vacciné. 

L’Ontario veut devenir la première province du Canada à rendre obligatoire l’adoption par les établissements pour aînés de politiques d’immunisation contre la COVID-19 pour le personnel. 

Selon de nouvelles politiques du ministère des Soins de longue durée, chaque membre du personnel devra se faire vacciner contre la COVID-19.

Raison médicale

Ceux qui ne le font pas devront prouver au moyen d’une raison médicale qu’ils ne peuvent pas être vaccinés, ou participer à une formation sur les bienfaits de la vaccination contre le coronavirus.

Les établissements de soins de longue durée devront avoir mis en place leurs politiques d’immunisation du personnel d’ici le 1er juillet 2021. 

Le gouvernement assure qu’il aidera les foyers à mettre en place ces politiques en identifiant les ressources pour informer les travailleurs. 

Statistiques

En Ontario, 97% des résidents de foyers de soins de longue durée sont entièrement immunisés, selon les données de la santé publique. 

Quant aux membres du personnel, plus de 89% ont reçu au moins une dose, et 66% ont reçu leurs deux doses jugées nécessaires par les fabricants pour être complètement immunisés.

  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 31 mai, 2021
  • Dernière mise à jour 31 mai, 2021
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article