Fermeture du Cherry Brook Zoo: un an plus tard

Fermeture du Cherry Brook Zoo: un an plus tard

Après plus de 40 ans de présence à Saint-Jean, le Cherry Brooke Zoo a fermé ses portes définitivement l’année dernière. Mais une fois les grilles fermées, le travail des gardiens ne s’est pas arrêté pour autant. Erin Brown, gardienne du zoo et responsable des opérations liées à la fermeture a accepté de nous recevoir pour évoquer l’année qui vient de passer et l’avenir du site.

_______________________
Sébastien Caron
IJL – Réseau.Presse – Le Saint-Jeannois

 

Ce sont plus de 80 animaux pour lesquels il a fallu trouver une place et organiser le transport, et heureusement pour la majorité d’entre eux, cela s’est fait rapidement et sans complication selon Erin. Son souhait était que chacun rejoigne un endroit approprié dans lequel les soins seront de qualité pour tous.

C’est au travers de l’Association Canadiennes des Zoo et Aquariums et de ses membres que la plupart des animaux ont pu être relogés. Certains animaux comme les chèvres ou les canards ont pu être plus facilement déplacés dans des fermes locales.

Par exemple, les zèbres ont déménagé en Nouvelle-Écosse en compagnie de porcs-épics africains, dans un endroit dont elle «connaît les gens qui s’en occupe et sait que les installations sont bonnes». Les renards qui vivaient ici sont eux devenus pensionnaires au zoo de Moncton.

Les choses se sont montrées un peu plus délicates pour les félins, qui eux sont encore sur place. Actuellement, il y a encore deux tigres et deux lions à Saint-Jean. Le léopard des neiges n’ayant malheureusement pas survécu, Erin indique qu’«elle était âgée et est morte de causes naturelles».

Leurs futures maisons sont choisies, ils partiront aux États-Unis, dans un zoo appelé PopCorn Park et situé dans le New Jersey qui est aussi un centre de soins pour des animaux ayant été grièvement blessés dans la nature ou venants d’endroits qui, comme Cherry Brook Zoo, sont fermés.

Si les tigres et lions sont encore à Saint-Jean, c’est parce que leur situation ici n’a pas de caractère préoccupant. Ils sont nourris, entretenus et ne sont donc pas dans une situation d’urgence. Les personnes habilitées à transporter ce type d’animaux étant actuellement occupées à transporter des animaux qui seraient dans des situations bien plus préoccupantes, du type de celles présentées dans la série documentaire Tiger King de Netflix.

Le quotidien du zoo est rythmé par la présence de trois gardiens de zoo qui sont là quotidiennement pour subvenir aux besoins des animaux encore présents, en plus de deux personnes qui sont présentes pour la partie administrative de la vie actuelle du parc.

La priorité d’Erin est de s’«assurer que les animaux sont en santé et bien nourris tant les félins que les quelques serpents encore présents». L’autre partie de leur travail sur place est de finir de démonter certaines installations, quelques enclos sont encore à évacuer afin de rendre le site propre à la Ville de Saint-Jean.

Concernant le sentier pédestre des animaux disparus, les statues ont été vendues afin d’avoir une nouvelle vie ailleurs en étant présentées au public, pour certaines elles seront visibles en Nouvelle-Écosse, le sentier lui fera juste partie du parc Rockwood à l’avenir.

Concernant l’avenir du site, il reviendra à la ville de le définir dans les mois à venir. La mairie n’a pas répondu aux sollicitations sur le sujet.

 

-30-

 

Photos

Titre : Erin Brown et les tigres
Légende : Erin Brown et les tigres
Crédit : Sébastien Caron

  • Nombre de fichiers 3
  • Date de création 31 mai, 2021
  • Dernière mise à jour 1 novembre, 2021
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article