Fermeture de Greyhound : peu d’impact dans le nord

Greyhound Canada a mis fin à ses activités de transport routier en Ontario et au Québec  à la mi-mai. L’impact semble limité dans le Nord de l’Ontario, en particulier en raison de la présence du concurrent Ontario Northland. 

_______________________

Philippe Mathieu

IJL – Réseau.Presse – Le Voyageur

 

Sudbury était le point le plus éloigné de la frontière américaine encore desservi par Greyhound au Canada, avec des trajets vers Ottawa et Toronto ainsi que des arrêts dans quelques localités entre ces villes. 

«Ça va affecter beaucoup nos ainés et notre jeunesse. Ça va affecter leur indépendance pour des rendez-vous ou pour la transportation reliée aux études postsecondaires. Il faut aussi réaliser que le transport par route est un transport abordable pour plusieurs personnes. Les bonnes nouvelles de tout ça, c’est que le gouvernement provincial a dit que le service de transport par train reviendra. J’espère que le départ de Greyhound va accélérer les choses», souligne une conseillère de la ville de North Bay, Johanne Brousseau. 

Rappelons que cette industrie a été durement affectée par la pandémie. L’entreprise de transport longue distance cite un manque d’aide gouvernementale pour surmonter les très faibles revenus au cours de la dernière année, la dérèglementation de l’industrie et la concurrence de ViaRail. Plus de 400 employés perdent leur emploi. 

«Je m’inquiète de ce que cela pourrait signifier pour les communautés plus éloignées et la façon que ça affectera les besoins de transport des gens dans tout le Nord de l’Ontario», dit le maire du Grand Sudbury, Brian Bigger. 

Ontario Northland est toujours actif. Cette entreprise dessert déjà par autobus toutes les collectivités du Nord de l’Ontario, avec des itinéraires allant jusqu’à Ottawa, Toronto et Winnipeg. «Greyhound Canada a offert à nos clients des colis et aux passagers de bus la possibilité de voyager plus loin grâce aux services de correspondance. Cela dit, […] il n’y a pas d'impact immédiat pour les passagers d’Ontario Northland», déclare la directrice des communications d’Ontario Northland, Renée Baker. 

En 2018, Greyhound avait éliminé tous ses trajets à l’ouest de Sudbury. Les seules routes encore en service au Canada seront gérées par leur bureau américain Greyhound Lines et relieront Toronto à New York/Buffalo, Montréal à New York/Boston et Vancouver à Seattle. 

-30-

 

Greyhound_Lines_86091_in_Toronto.jpg

Greyhound avait une présence limitée au Canada depuis 2018. Sudbury était la ville la plus à l’Ouest visitée par le transporteur.

Crédit : Creative Commons

  • Nombre de fichiers 2
  • Date de création 25 mai, 2021
  • Dernière mise à jour 25 mai, 2021
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article