Doug Ford doit-il forcer les travailleurs de la santé à se faire vacciner?

ÉMILIE PELLETIER

Initiative de journalisme local — Le Droit

Est-ce que l’Ontario devrait rendre la vaccination obligatoire pour les travailleurs de la santé? «Non», a répondu Doug Ford du tac au tac, jeudi, questionné par les médias, alors que la province fait état de 143 nouveaux cas de COVID-19. 

Alors que la France a annoncé cette semaine sa décision d’imposer la vaccination contre la COVID-19 à tout le personnel des établissements de santé, soignants ou non, et les personnes en contact avec des populations vulnérables, l’Ontario n’entend pas faire de même.

Le fait de ne pas se faire vacciner contre la COVID-19 représente «un droit constitutionnel», selon le premier ministre ontarien Doug Ford, qui participait jeudi à une conférence de presse aux côtés du ministre des Soins de longue durée, Rod Phillips. 

L’importance de la vaccination

Le premier ministre a tout de même réitéré l’importance de la vaccination et a encouragé la population à faire comme lui et à se faire vacciner. 

«Personne ne devrait être forcé de faire quoi que ce soit», a lancé M. Ford, qui a été dans l’eau chaude au cours de la dernière année pour avoir utilisé une loi visant à forcer les entreprises à afficher un discours politique partisan par l’entremise d’autocollants.

Ferme

Doug Ford est aussi resté ferme par rapport à son opposition face à l’imposition d’un passeport vaccinal, et il a assuré qu’il ne changera pas d’avis.

Si le gouvernement fédéral souhaite mettre en place une preuve vaccinale, qu’il le fasse, mais ce ne sera pas le cas en Ontario, a-t-il martelé. 

  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 15 juillet, 2021
  • Dernière mise à jour 15 juillet, 2021
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article