Deux femmes d’Ottawa décorées de l’Ordre de la Pléiade

La directrice générale du Mouvement d’implication francophone d’Orléans (MIFO), Marie-Claude Doucet, et la médecin-chef de la santé publique d’Ottawa, Vera Etches, reçoivent une médaille de l’Ordre de la Pléiade. Remis par l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF), section de l’Ontario, ce prix récompense les personnes qui contribuent à l’épanouissement de la langue française en Ontario.

Charles Fontaine

IJL – Réseau.Presse – Le Droit

La Pléiade est une médaille remise depuis 1976 par l’APF. Cette association regroupe 90 parlements et organisations interparlementaires étendues sur cinq continents. Elle sert à promouvoir et défendre la démocratie, l’État de droit, le respect des droits de la personne, le rayonnement international de la langue française et la diversité culturelle. Chaque année, elle reconnaît les personnalités qui concentrent leurs efforts pour promouvoir la culture française. L’APF soutient vouloir établir un lien entre les institutions et les peuples de la francophonie.

Marie-Claude Doucet évolue au MIFO depuis 25 ans. Cet organisme à but non lucratif basé à Orléans met en valeur la culture francophone sous forme artistique, culturelle et communautaire depuis plus de 40 ans.

«Un très grand honneur»

«C’est vraiment un très grand honneur qu’on me fait. Ça a une dimension très particulière, parce que les candidatures ont été évaluées par des gens qui ne me connaissent pas. C’est vraiment la lumière du parcours que j’ai eu qui est reconnue. Je ne fais pas mon travail pour obtenir des prix comme ça, mais de voir que c’est reconnu, ça me fait vraiment chaud au cœur. C’est là qu’on réalise que les petits pas qu’on fait chaque jour ont peut-être plus d’importance qu’on peut le penser», mentionne Mme Doucet.

Celle qui a grandi au Québec a réalisé très jeune l’importance de se faire servir en français. «Pour ma mère, la langue française était très importante. Elle nous a appris très tôt, à mes sœurs et moi, l’importance de faire les efforts pour bien parler le français, de bien maîtriser cette langue-là et de toujours demander pour des services en français. J’ai grandi avec ça et quand j’ai traversé de l’autre côté de la rivière [en Ontario] au début de ma vie adulte, c’était tout naturel de demander des services en français. Pour moi c’était important pour mes enfants et les générations futures.»

Valoriser le travail des artistes

Au MIFO, elle s’acharne à valoriser le travail des artistes qui veulent promouvoir la langue de Molière dans leurs œuvres. «Les artistes qui créent leurs œuvres en français, c’est important qu'ils puissent les partager avec la communauté. Du côté franco-ontarien, on a une communauté qui est active et qui leur donne une belle vitrine.»

Même si les droits des Franco-Ontariens feront toujours l'objet d’améliorations, Marie-Claude est fière de ce que la communauté a accompli dans les dernières années.

«Il y aura toujours du travail à faire pour s’assurer que les besoins des francophones soient bien entendus et que les droits soient respectés. Depuis que je suis au MIFO, il y a eu de très belles avancées, même s’il y a eu quelques écarts à certains égards. Je pense aux infrastructures communautaires avec l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario qui a un rôle très actif et rassembleur. Il y a d’autres belles organisations qui se sont améliorées et qui ont été créées. De voir tout ça, je pense qu’on est plus en avant qu’en arrière.»

COVID-19

Vera Etches, qui s’acharne à informer la communauté sur la situation de la COVID-19 depuis deux ans, n’a pas été disponible pour une entrevue. La Santé publique d’Ottawa mentionne par écrit que «la Dre Etches est fière d'accepter cet honneur, qui reflète le travail du Bureau de santé pour servir et répondre aux besoins de la population francophone d'Ottawa.»

La cérémonie virtuelle de remise des médailles aura lieu le 11 avril avec des allocutions des parlementaires.

Les autres personnes élues au niveau de «Chevalier» ou «Chevalière» en 2022 sont Jean-Claude Carrière, Faouzi Metouilli, Pierre Riopel et Dorine Tcheumeleu.

-30-

Photos

La directrice générale du Mouvement d’implication francophone d’Orléans (MIFO), Marie-Claude Doucet (Courtoisie)

Vera Etches, médecin-chef de la santé publique d’Ottawa (Archives Le Droit, Patrick Woodbury)

  • Nombre de fichiers 3
  • Date de création 7 avril, 2022
  • Dernière mise à jour 7 avril, 2022
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article