De l’Arabie Saoudite au Canada en pleine pandémie de COVID-19

De l’Arabie Saoudite au Canada en pleine pandémie de COVID-19

Après quatre tentatives pour revenir au pays, les parents de la torontoise Hanadie Chebib El-Dalati, sont rentrés à Montréal le samedi 27 juin. Toujours ébranlée par les difficultés rencontrées, leur fille raconte les démarches qui ont mené au retour de Mamoun et Maya Chebib au Canada,

_______________________

Gabrielle Beaupré — Initiative de journalisme local – APF – Ontario

En février dernier, Mamoun et Maya Chebib sont allés rendre visite à leur fils et à un couple d’amis habitant en Arabie saoudite. Avec un retour prévu à la mi-mars, ils ne se doutaient nullement que leurs plans seraient contrecarrés de manière aussi abrupte.

Lorsque la pandémie a été déclarée, Hanadie Chebib El-Dalati relate que ses parents ont pris la décision d’annuler leur billet de retour puisqu’ils croyaient que pour eux, compte tenu de leur âge avancé, il serait préférable et plus sécuritaire de voyager à une date ultérieure. Ils logeaient à Riyadh, la capitale du pays, chez le couple d’amis qui les a hébergés jusqu’à leur départ.

Leur fille modérait son inquiétude puisqu’elle savait que ses parents étaient en sécurité. «Je savais qu’ils étaient protégés là-bas. Les soins médicaux sont plus accessibles, ils ont testé négatif pour la COVID-19 et leurs amis ont tout fait pour les mettre à l’aise et prendre soin de leur confort.»

Enfin, au mois de mai, Mamoun et Maya Chebib ont entamé des procédures pour revenir au Canada, ne voulant pas s’éterniser chez leur hôte trop longtemps et ne voyant pas la situation s’améliorer pour autant.

Des annulations de vol

Leur agence de voyage basée à Toronto a trouvé plusieurs itinéraires, mais ceux-ci comportaient soit trop d’escales et compromettaient leur sécurité ou les vols étaient tout simplement annulés.

Parallèlement, la plupart des vols que leur proposait le consulat canadien avaient comme destination finale Toronto. «Personne ne pouvait leur confirmer qu’ils pourraient continuer sur Montréal sans devoir passer leur quarantaine à Toronto», souligne Hanadie Chebib El-Dalati.

Même si leur fille habite Toronto et que plusieurs vols s’y rendaient, augmentant leurs chances de pouvoir revenir au Canada, il était hors de question pour Mamoun et Maya Chebib d’être confinés dans la Ville reine.

«Ils étaient craintifs de nous incommoder, ne voulaient pas nous mettre en danger parce qu’ils avaient peur de nous transmettre la COVID-19, au cas où ils y auraient été exposés lors de leur voyage. Ils avaient aussi très hâte de retrouver leur chez-soi», précise Hanadie Chebib El-Dalati

Un confinement caniculaire

Finalement, Mamoun et Maya Chebib ont réussi à obtenir un vol de rapatriement canadien avec une seule escale, avec atterrissage final à Montréal.

Lorsqu’ils sont arrivés dans leur logement, la télévision, la ligne téléphonique et la climatisation faisaient défaut.

Avec leur confinement obligatoire, Hanadie Chebib El-Dalati se demande comment ses parents feront réparer leur système d’air climatisé lorsque personne ne peut leur rendre visite. Elle trouve inacceptable que ses parents n’y aient pas accès, surtout avec les grandes chaleurs actuelles de Montréal.

Malgré ces problèmes, Mamoun et Maya Chebib se portent très bien, mais leur fille se dit inquiète pour eux : «Ils sont très indépendants et ne veulent déranger personne».

Elle se réjouit cependant que ses parents aient l’aide de leur voisin et du petit-fils de leur amie pour faire leurs courses. Malgré la distance, Hanadie Chebib El-Dalati indique que sa sœur résidant à Vancouver et elle-même les aideront dans la mesure du possible, notamment en leur commandant des repas en ligne.

-30-

BP :

  • IJLO_Retour d'Arabie Saoudite 1 : Hanadie Chebib El-Dalati (au centre) en compagnie de ses parents, Mamoun Chebib (à droite) et Maya Chebib (à gauche). (Crédit : Courtoisie)
  • IJLO_Retour d'Arabie Saoudite 2 : Mamoun et Maya Chebib sont très contents d’être de retour à Montréal. (Crédit : Courtoisie)
  • IJLO_Retour d'Arabie Saoudite 3 : Mamoun et Maya Chebib accompagnés de leur famille. (Crédit : Courtoisie)
  • Nombre de fichiers 4
  • Date de création 8 juillet, 2020
  • Dernière mise à jour 8 juillet, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article