Dans l’arène: le français de la commissaire

Dans l’arène: le français de la commissaire

Émilie Pelletier

[email protected]

Initiative de journalisme local

Queen’S Park

Le français de la commissaire

La commissaire aux services en français Kelly Burke a publié, jeudi, son rapport annuel où elle étudie la qualité des services offerts aux francophones de l’Ontario. Ironiquement, plusieurs erreurs grammaticales ont été repérées dans la pièce jointe au rapport, incluant un communiqué de presse, les faits saillants du rapport, ainsi que le mot d’ouverture de la commissaire. Même le titre du document était assorti d’une faute : « La commissaire recommande que chaque ministère dépose un plan pour l’améliorations des services en français ». « La qualité du français de la commissaire aux services en français aura effectivement besoin de beaucoup d’améliorations », ont noté certains internautes.

Descripteur de la LNH ? 

Le président de la Chambre à Queen’s Park Ted Arnott était absent, cette semaine, et c’est Rick Nicholls qui a présidé les débats à sa place. Pour tout amoureux de politique, le fait de mener les discussions entre les élus à l’Assemblée législative représente une occasion des plus nobles et honorifiques. C’est donc avec un grand bonheur que Rick Nicholls a joué son rôle, et il l’a bien fait sentir à ses collègues. Au cours de la semaine, on pouvait entendre M. Nicholls prononcer les noms des députés et des ministres comme s’il était un descripteur aguerri de la Soirée du hockey. Même quand il se trompait de titre entre le ministre de l’Environnement et celui des Affaires municipales, et qu’un député le corrigeait, le vice-président Rick Nicholls ne flanchait pas : « Je le savais, merci», répondait-il, toujours en riant.

Permission de porter un chapeau

Le premier point à l’ordre du jour de l’Assemblée législative de l’Ontario, mardi, a fait froncer quelques sourcils. « Port de chapeau», pouvait-on lire dans les premières lignes de l’horaire. Effectivement, la députée progressiste-conservatrice de Carleton, Goldie Ghamari, a demandé d’obtenir le consentement unanime de la Chambre pour porter un chapeau de père Noël pour sa déclaration de députée. Un chapeau de père Noël bleu, précisons-le, parce que la Ford Nation ne rate jamais une occasion de rappeler ses couleurs.

Fordisme de la semaine

« Bande de bouffons »

Doug Ford, à la fin novembre, critiquant un groupe qui manifestait bruyamment devant son domicile à propos des restrictions de la COVID-19. 

En conférence de presse, M. Ford avait déclaré que les manifestations ont généralement lieu lorsqu’il n’est pas chez lui et ont un plus grand impact sur ses voisins que sur lui-même. « Je peux vous assurer que ce ne sont pas les propriétaires de petites entreprises qui manifestent devant ma maison. Ce sont des groupes avec des intérêts spéciaux, des groupes politiques. C’est inacceptable et cessez d’agir comme une bande de bouffons et commencez à respecter la population de l’Ontario. »

Les mots doux de Paul Calandra

Le leader parlementaire Paul Calandra a prononcé quelques mots pour conclure ce qu’il a décrit comme une année extraordinaire dans la vie du Parlement. Il a admis qu’il n’apprécie pas le fait que certaines personnes qui écoutent les débats comparent parfois le comportement des élus à celui d’un « groupe d’enfants ». « Je l’ai dit à plusieurs reprises: vous ne nous payez pas pour demeurer silencieux, vous nous payez pour avoir un débat passionné.»

Au passage, il a également tenu à féliciter — pas sans une légère réticence — le travail des médias au cours de la dernière année:

« Je salue également, si vous le permettez — et c’est parfois très difficile à dire pour un conservateur, mais je salue la presse, qui a fait un travail très, très admirable à la fois en couvrant les débats dans cette Assemblée et en aidant à maintenir la population de l’Ontario informée dans des circonstances extrêmement difficiles.»

La rubrique fait relâche

Le gouvernement Ford a suspendu les travaux parlementaires pour les Fêtes. La rubrique Dans l’arène vous retrouvera le 16 février, au retour des députés à l’Assemblée législative de l’Ontario.

  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 12 décembre, 2020
  • Dernière mise à jour 11 décembre, 2020
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article