COVID-19: plus de 3400 nouveaux cas en Ontario

COVID-19: plus de 3400 nouveaux cas en Ontario

ÉMILIE PELLETIER

Initiative de journalisme local — Le Droit

Alors que l’Ontario compte plus de 3000 nouveaux cas de COVID-19, le gouvernement tente de libérer des lits dans les unités de soins de longue durée en ordonnant mercredi le transfert temporaire de patients hospitalisés dans les foyers pour aînés. 

La santé publique de l’Ontario fait état mercredi de 3480 nouvelles infections au coronavirus répertoriées la veille.

Or, ce nombre représente une surreprésentation de la réalité, a précisé le ministère de la Santé, en raison d’un rattrapage des données dans certaines circonscriptions sanitaires de la région du Centre-Ouest de la province.

En Ontario, 455 606 cas de COVID-19 ont été constatés depuis le début de la pandémie.

Parmi ces infections, la santé publique a confirmé 60 355 cas du variant B.1.1.7 (Royaume-Uni), 405 cas du variant P.1 (Brésil) et 351 cas du variant B.1.351 (Afrique du Sud).

Après avoir passé deux jours au-dessus des 10%, le taux de positivité des tests de dépistage a chuté à de 7,2%, mercredi, selon la santé publique. 

La province déplore 24 nouveaux décès causés par la maladie contagieuse, portant le bilan total à 7988.

Décision «très difficile»

La ministre de la Santé, Christine Elliott, a annoncé mercredi matin que son gouvernement a pris la décision «très difficile» d’émettre une ordonnance pour permettre aux équipes médicales de transférer leurs patients hospitalisés vers les centres pour aînés sans leur consentement. 

Plus précisément,  «ce décret d’urgence temporaire donnera aux hôpitaux la possibilité de transférer des patients dont les médecins ont déterminé qu’ils n’avaient plus besoin de soins hospitaliers vers des foyers de soins de longue durée ou des maisons de retraite sans obtenir le consentement du patient ou, si le patient est frappé d’incapacité, de son mandataire spécial».

L’objectif est de libérer des lits pour pallier la hausse des hospitalisations de patients en unités de soins intensifs. 

Mardi, la COVID-19 était la cause de 2281 hospitalisations.

Parmi ces patients, 877 étaient aux prises avec des symptômes plus graves de la COVID-19, dont 605 qui avaient besoin d’un respirateur artificiel pour rester en vie.

Mardi, un peu plus de 116 000 personnes ont roulé leur manche pour recevoir une dose du vaccin contre la COVID-19.

L’Ontario a distribué près de 5 millions de doses des vaccins Moderna, Pfizer et AstraZeneca disponibles contre le virus. 

L’Association des pharmacies de l'Ontario a fait savoir que dans le cadre d’un projet pilote, huit de ses succursales de Toronto et huit autres de la région de Peel commenceront à offrir le vaccin de Pfizer cette semaine. 

En province, 69% de la population n'a encore reçu aucune dose

 

  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 28 avril, 2021
  • Dernière mise à jour 28 avril, 2021
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article