COVID-19: l'Ontario sous la barre des 500 cas depuis deux jours

ÉMILIE PELLETIER

Initiative de journalisme local — Le Droit

Pour la deuxième journée d’affilée, la santé publique de l’Ontario fait état de moins de 500 nouveaux cas de COVID-19.

Le plus récent bilan épidémiologique de l’Ontario, publié mercredi, démontre que 411 personnes ont reçu un diagnostic de coronavirus, mardi.

En province, 537 000 cas de COVID-19 ont été répertoriés depuis janvier 2020.

Les autorités sanitaires ont comptabilisé parmi ces infections plus de 134 000 cas confirmés du variant B.1.1.7, soit celui émanant du Royaume-Uni. 

Plus de 4000 cas du variant P.1 (Brésil) ont été confirmés, ainsi que 1125 cas du variant B.1.351 (Afrique du Sud).

Décès et hospitalisations

L’Ontario déplore 33 décès causés par le coronavirus, selon le rapport de la santé publique. Or, la province a une explication pour cette hausse soudaine des décès: 

«Onze décès ont été signalés pour des cas survenus en avril et mai et sont maintenant enregistrés dans le cadre d'une initiative d'examen et de nettoyage des données.»

Depuis le début de la pandémie, la COVID-19 a causé la mort de 8920 personnes en Ontario.

Mardi, 571 personnes étaient hospitalisées pour recevoir des soins liés à des symptômes de la COVID-19, dont 466 patients aux soins intensifs. 

La même journée, plus de 30 000 tests de dépistage ont été effectués.

En Ontario, plus de 10,4 millions de doses des vaccins contre la COVID-19 ont été administrées jusqu’à présent.

Or, la province compte plus de 14,8 millions d’habitants.

On compte près de 7,9 millions de personnes ayant reçu leur première dose uniquement et presque 1,3 million ayant reçu leurs deux doses. 

Mardi, 177 506 personnes ont roulé leur manche pour se faire vacciner contre la COVID-19 en Ontario.

On compte toujours 38% de la population n’ayant encore reçu aucune dose.

 

  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 9 juin, 2021
  • Dernière mise à jour 9 juin, 2021
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article