COVID-19: l’Ontario enregistre 1135 nouveaux cas

ÉMILIE PELLETIER

Initiative de journalisme local — Le Droit

La santé publique de l’Ontario rapporte jeudi que 1135 infections au coronavirus ont été enregistrées la veille, et dévoile aussi un taux de positivité des tests de dépistage qui en est à son plus bas en plus de deux mois. 

Mercredi, 37 705 tests de dépistage ont été effectués en province, et selon le plus récent bilan épidémiologique des autorités sanitaires, le taux de positivité est de 3,6%, un niveau qui n’avait pas été constaté en province depuis le 19 mars. 

En Ontario, la COVID-19 a emporté 8697 personnes, dont 19, mercredi. 

En tout, 527 180 cas de COVID-19 ont été répertoriés depuis janvier 2020 sur le territoire ontarien.

La santé publique a jusqu’à présent dénombré 122 349 cas confirmés du variant préoccupant B.1.1.7, soit celui émanant du Royaume-Uni. Elle a aussi enregistré 2544 cas confirmés du variant P.1 (Brésil) ainsi que 840 cas confirmés du variant B.1.351 (Afrique du Sud). 

Le nombre d’hospitalisations et de patients aux soins intensifs a quelque peu diminué au cours de la dernière journée.

Mercredi, 1072 personnes atteintes du virus étaient hospitalisées. Parmi ces patients, 650 étaient aux soins intensifs, dont 452 sous respirateur. 

Légère hausse des deuxièmes doses

Parmi les 7,9 millions d’Ontariens ayant reçu au moins une dose d’un des vaccins contre la COVID-19, moins de 595 000 sont complètement inoculés, c’est-à-dire ceux qui ont reçu leurs deux doses jugées nécessaires par les fabricants pour être pleinement immunisés. 

Le rythme de l’administration des secondes doses des vaccins demeure lent en Ontario, mais le nombre de personnes ayant reçu leur deuxième dose de vaccination contre la COVID-19 semble avoir augmenté légèrement au cours de la dernière semaine. 

Cela peut être en partie expliqué par le fait que la province a autorisé l’administration du vaccin d’AstraZeneca pour les deuxièmes doses, vendredi dernier. 

L’administration de ce vaccin pour la première dose demeure interrompue, et seules les personnes ayant reçu AstraZeneca comme première dose peuvent le recevoir pour leur seconde ronde de vaccination. 

Cette interruption de l'administration du vaccin d’AstraZeneca a été mise en place par le gouvernement Ford en raison d’inquiétudes liées aux cas de thrombose contractées par des gens ayant reçu ce vaccin.  

En tout, 8,5 millions de doses des vaccins Pfizer, Moderna et AstraZeneca ont été administrées en Ontario, dont 143 748, mercredi. 

On compte toujours 47% de la population totale qui attend toujours une première dose.

  • Nombre de fichiers 1
  • Date de création 27 mai, 2021
  • Dernière mise à jour 27 mai, 2021
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article