Beaucoup de changements à la Société Piviniit d’Iqaluit

La Société Piviniit d’Iqaluit, qui vend des articles d’occasion à prix abordable, a récemment dû composer avec plusieurs nouveautés et embuches au cours du mois de juillet.
_______
Karine Lavoie
IJL – Réseau.Presse – Le Nunavoix

Une nouvelle initiative pour permettre l’envoi de vêtements usagés à travers le Nunavut, un avis d’expulsion demandant la recherche d’un nouvel emplacement pour la friperie, le lancement d’une pétition communautaire… la Société Piviniit d’Iqaluit voit ses activités chamboulées par toutes sortes de changements.

Entièrement gérée par des bénévoles, l’organisme se compose de neuf membres au conseil d’administration ainsi que d’une équipe d’une trentaine de bénévoles, dont dix-huit ont été actifs au cours des trois derniers mois.

Victime de la générosité de la communauté

Vers la fin juin, un trop fort volume d’articles occupait l’espace disponible dans le local de la Société Piviniit d’Iqaluit. Afin de pallier ce problème, le magasin a décidé de redistribuer les surplus de vêtements dans différentes communautés nunavoises.

Ce sont 24 boites d’environ 12 kilogrammes de vêtements qui ont été préparées par les bénévoles de l’organisme. Chacune de ces boites est destinée à l’une des communautés nunavoises à l’exception de la capitale : « En envoyant les boites aux autres communautés, notre but est à la fois de partager avec les Nunavummiut hors d’Iqaluit et de faire de l’espace dans le magasin », affirme Erin George, bénévole et membre du conseil d’administration de la Société Piviniit.

Une telle initiative, qui ne dispose d’aucune forme de financement, s’était déjà produite dans le passé, mais avait principalement cessé à cause d’un changement de personnel. « C’est dû aux efforts d’un des membres du conseil d’administration, Anika Bychok, que le projet a été relancé. Elle a fait des liens avec des membres de la GRC et le ministère des Services à la famille et c’est grâce à ces personnes que le projet fonctionne », précise Erin George.

Les boites déposées au hangar de la GRC sont acheminées progressivement dans toutes les communautés nunavoises : « La GRC joue un rôle essentiel en livrant les boites dans les communautés par avion. Quand des membres de la GRC vont dans des communautés et s’ils ont de l’espace dans leur avion, ils prennent des boites. Une fois arrivés, ils déposent les boites avec nos personnes contacts qui sont, la plupart du temps, des employés du ministère des Services à la famille », explique-t-elle en spécifiant que les vêtements sont ensuite remis aux résidents dans le besoin.

Une expulsion imminente

Venant répondre à un besoin réel, les membres de la Société Piviniit aimeraient que ce projet se répète dans le futur, mais la suite des choses pour l’organisme est incertaine après avoir reçu un avis d’expulsion de deux mois par son propriétaire, le Centre d’alimentation communautaire Qajuqturvik.

Ce dernier a récemment obtenu de nouvelles subventions qui permettront l’expansion de sa programmation dans les mois à venir, d’où le besoin de plus d’espace dans leurs locaux, dont une section est sous-louée à la Société Piviniit depuis 2009.

Ainsi, d’ici la mi-septembre, la friperie devra quitter son emplacement actuel. Selon le conseil d’administration, cet avis de deux mois ne donne pas assez de temps pour trouver un nouveau local à Iqaluit où les espaces commerciaux à louer sont limités et les loyers très élevés. Une pétition a été lancée dans l’espoir de « sauver le magasin », elle comporte déjà plus de 500 signatures.

Une rencontre a été planifiée entre les deux organisations à la fin juillet pour discuter de projets futurs.

-30-

Photo 1
Crédit : Anika Bychok
Légende
Tout au long de l’été, 24 boites de vêtements usagés seront envoyées à différentes communautés à travers le Nunavut.

Photo 2
Crédit : Finding True North
Légende
La Société Piviniit d’Iqaluit a seulement deux mois pour relocaliser son magasin d’occasion après avoir reçu un avis d’expulsion de son propriétaire.

Photo 3
Crédit : Iqaluit Piviniit Society sur Facebook
Légende
La Société Piviniit d’Iqaluit est entièrement gérée par des bénévoles.

  • Nombre de fichiers 4
  • Date de création 6 août, 2021
  • Dernière mise à jour 30 juillet, 2021
error: Contenu protégé, veuillez télécharger l\'article